Recette: Fajitas de crevettes paléo d’Amélie

Voici une recette d’Amélie Léveillée, aussi connue sous le nom de la maman des cavernes. 😉 Amélie blogue ici et vous pouvez même l’écouter dans l’épisode 10 de la radio paléo

 Veuillez notez que cette recette, en plus d’être sans gluten, sans produits céréaliers, sans produits laitiers, sans légumineuses et sans aliments transformés, est également faible en FODMAP. Qu’est-ce que sont les FODMAPs? C’est un groupe de glucides qui occasionne des problèmes digestifs pour certaines personnes, tel que je le mentionne brièvement dans mon billet parlant du paléo et des problèmes intestinaux. Mais la bonne nouvelle est que cette recette peut convenir à tout le monde! Si vous n’évitez pas les FODMAPs, vous pouvez également ajouter de l’oignon et de l’ail à cette recette sans aucun problème. 😀

Bon appétit!

Aglaée -xox-

Fajitas de crevette paléo

Fajitas de crevette paléo

Fajitas de crevettes 

paléo, sans gluten et faible en FODMAP

Durée 30 min
Portions: 6 à 8

Ingrédients:

  • 1 kg de crevettes crues
  • 4 poivrons de couleurs en lanières
  • 4 courgettes en lanières
  • 2 c à table d’huile d’olive
  • 2 c à thé de paprika fumé
  • 1 c à thé d’origan séché
  • 1/2 c à thé de piment chipotle
  • 1/4 cumin en poudre
  • 1 c à thé de sel

préparation:

  1. Mélanger les épices ensemble et réserver.
  2. Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen et y mettre les légumes. Ajouter 2 c à thé du mélange d’épices et brasser. Faire sauter 5 minutes, jusqu’à ce que les legumes aient ramolli.
  3. Pendant ce temps, retirer les écailles des crevettes. Saupoudrer le mélange d’épices restant sur les crevettes décortiquées et mélanger.
  4. Ajouter les crevettes aux legumes et sauter jusqu’à ce qu’elles soient cuites.
  5. Servir avec de la mayonnaise à la lime, une salade tomate coriandre sur une feuille de laitue Boston. Un délice!
  6. Mangez!

Note d’Amélie:

Comme je mange faible en Fodmap, mon choix de légume est plus limité. Par contre, rien n’empêche d’ajouter à la recette des oignons en lanières, des champignons, un peu d’ail… Mais essayez la recette tel qu’elle, elle est goûteuse! Même mes enfants qui n’aiment pas « quand ça pique » ont adoré!

On peu aussi changer les protéines. Hier, je manquais de crevettes. J’ai ajouté un bifteck. J’ai gardé 1 c à thé du mélange d’épices, que j’ai étendu sur les 2 côtés du morceau de boeuf. Grillé à la poêle et voilà!

Tortillas paléo d'Amélie

Tortillas paléo d’Amélie

Je fais toujours une petite mayonnaise à la lime avec ça. C’est 1/2 T de mayonnaise et le jus 1/2 lime. On ajoute du poivre fraîchement moulu et on mélange. Miam!

Pour ceux qui tolère les produits laitier, un cheddar vieilli rapé dans son fajitas, c’est le bonheur!

Cette recette se complète bien avec les tortillas de plantains.

Cliquez ici pour trouver plus de recettes paléo de la maman des cavernes!

Cliquez ici pour trouver d’autres idées de recettes paléo d’amélie et de sa famille des cavernes!

Bon appétit! 😀

Publicités

Geneviève n’a plus de problème d’hypoglycémie et Pascal est enfin soulagé des douleurs de sa spondylarthrite ankylosante en moins de 4 mois grâce au paléo

Pascal souffre de spondylarthrite ankylosante

Mon conjoint a souffert pendant des années de maux de dos et de plusieurs articulations avant d’être diagnostiqué il y a 4 ans avec une spondylarthrite ankylosante (SA).

Depuis, il a été mis sous anti inflammatoire puissants (AINS) qu’il doit prendre 2 fois par jour, accompagné de médicaments pour contrôler l’acidité que lui occasionne les AINS et d’autres pilules pour soulager les migraines fréquentes qu’il faisaient.

Malgré la médication, il continuait d’avoir de la douleur, ses problèmes digestifs empiraient à cause de l’irritation que provoquaient les AINS et il n’arrivait toujours pas à dormir la nuit.

Le rhumatologue lui a dit que rien d’autres ne pouvaient améliorer sa condition et qu’il était condamné à vivre ainsi pour le reste de sa vie. On lui a dit que les traitements d’immunosuppression étaient la prochaine et dernière étape pour tenter de le soulager.

Éliminer le gluten aide pascal à contrôler ses douleurs

Il y a environ 3 ans, sous les recommandations d’Aglaée, mon conjoint a accepté de couper tout le gluten de son alimentation (non sans difficulté!). Il fut étonné de constater que sa douleur était maintenant sous contrôle, à condition qu’il poursuive parallèlement la prise des AINS à raison de 2 fois par jour.

Geneviève souffre de chutes de pression et de crises d’hypoglycémie

Pendant la même période, j’ai souffert de chutes de pression importantes à plusieurs reprises qui m’ont conduite à de courtes hospitalisations. Malgré tous les tests effectués, la cause exacte n’a jamais été connue.

Depuis l’adolescence, j’étais le type de personne qui grignotait en permanence, mangeant des dizaines de collations par jour. J’avais souvent des crises d’hypoglycémie qui m’obligeaient à devoir manger immédiatement, sous peine de tremblements, sueurs, étourdissements, faiblesses, etc. On m’a diagnostiquée hypoglycémique, sans connaître le pourquoi.

En juin 2013, je suis tombée enceinte et après une grossesse difficile, un bébé au sommeil presqu’inexistant depuis un an et une intolérance aux produits laitiers qui avait forcé une grande transformation de mon alimentation pendant l’allaitement (mais qui m’avait aidé à me préparer à un régime d’éviction et m’avait poussé à cuisiner davantage!), j’étais au bout du rouleau en décembre 2014.

Je sentais que je touchais le fond du baril et mes réserves d’énergie étaient épuisées. Je devais faire quelque chose.

Nous devions faire quelque chose… nous avons décidé de donner une chance au paléo

Après maintes lectures, mon conjoint et moi avons décidé de donner une chance au paléo lors du défi 30 jours de Janvier 2015.

Après seulement 10-15 jours, les résultats ont commencé à se faire sentir. Lentement mais sûrement, je retrouvais de l’énergie et les douleurs de mon conjoint disparaissaient peu à peu…

Après environ un mois, il réalisait qu’il oubliait fréquemment de prendre ses anti inflammatoires et que la douleur ne revenait pas.

Dans mon cas, en plus de retrouver de l’énergie, je n’avais plus cette sensation de faim quasi permanente que je connaissais depuis plus de 15 ans! Je mangeais que 3 repas par jour et n’avais plus de fringales…

Maintenant après 4 mois de paléo…
on ne retournera jamais en arrière!

Voilà maintenant 4 mois que nous sommes au Paléo de base à 90% du temps.

Mon conjoint a diminué sa médication de 50%
(un comprimé par jour maintenant!)
et son énergie a augmenté de 400%.
Il a également perdu 10 livres (4 kg) en seulement 4 mois
sans le moindre exercice physique supplémentaire.
Ses migraines sont également passées
de deux par semaines à moins d’une par mois.

Quant à moi, mon énergie revient et mes fringales,
mes troubles de pression et d’hypoglycémie ont disparu.

spondylarthrite ankylosante, hypoglycémie

Une petite famille paléo heureuse!

Appliquer le paléo dans la vie de tous les jours pour sauver du temps sans dépenser davantage!

Nous avons maintenant réorganisé notre façon de s’alimenter. Nous achetons la viande en grande quantité d’un producteur local qui nous livre directement à notre porte à un prix équivalent à celui trouvé en épicerie.

Le congélateur est maintenant rempli de viandes et de poissons emballés sous vide en petites portions, ainsi que de légumes et fruits bios congelés. Nous recevrons cet été un panier hebdomadaire de légumes bios frais.

L’activité de ‘faire l’épicerie’ est disparue de notre calendrier de la semaine et nous sauvons ainsi au minimum 2 heures par semaine (soit 100 heures par année!!!) puisque nous n’avons plus à feuilleter les circulaires pour trouver les spéciaux et courir les épiceries 2-3 fois en circulant dans toutes les allées pour trouver des produits transformés.

Chaque repas, nous ouvrons le congélateur et prenons une pièce de viande de notre choix, un sac de légumes et nous avons toujours sous la main des pommes de terre, patates douces, plantain ou autres sources de glucides. Les repas se préparent ainsi en 15-30 minutes maximum.

Pour nous, ce fut une révélation et n’avons pas l’intention de retourner en arrière. Nous avons maintenant trouvé une alimentation qui convient à notre corps et à notre style de vie. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

Merci Aglaée pour tous tes conseils et tes réponses à nos nombreuses questions!

Geneviève Lemelin de Bécancour, Canada

Pâté chinois paléo

Le pâté chinois est un plat québécois traditionnel composé d’une couche de viande hachée, de maïs en grains et de purée de pomme de terre. Ça n’a rien du tout de chinois mais ça fait parti des plats récomforts que plusieurs Québécois aiment manger.

Puisque le maïs n’est pas un légume, mais bien une céréale, et que plusieurs personnes intolérantes au gluten peuvent également y réagir, voici une version 100% paléo avec une dose supplémentaire d’aliments colorés riches en vitamines et minéraux.

Ce met vous donne tout dont vous avez besoin pour un repas équilibré: des légumes, des protéines, des bons gras et même une petite portion de glucide (voir les notes ci-dessous si vous suivez une diète paléo plus faible en glucide).

pate chinois paleo

Pâté chinois paléo

ingrédients

  • 2 c. à table (30 ml) de gras de bacon (ou beurre, ghee, huile de coco…)
  • oignons, hachés
  • 1 lb (450 g) de boeuf haché (j’ai pris du bison!) 😉
  • 4 tasses (1 L) de chou frisé, haché (choisir biologique car c’est un des légumes
    qui contient le plus de résidus de pesticides…)
  • 2 patates douces, pelée et cuite (environ 2 tasses ou 500 ml)
  • 1/4 tasse (60 g) de beurre, ghee ou huile de coco
  • Sel himalayen, poivre, persil

tortilla1

Préparation

  1. Dans une poêle, faire cuire 1 des oignons dans 1 c. à table (15 ml) gras de bacon quelques minutes. Ajouter la viande hachée et la défaire à la cuillère. Cuire complètement puis éteindre le feu. Assaisonner au goût.
  2. Pendant ce temps, faire cuire l’autre oignon dans le restant de gras de bacon pendant quelques minutes puis ajouté le chou frisé. Cuire en remuant environ 3-5 minutes puis éteindre le feu. Assaisonner au goût.
  3. Pendant ce temps, réduire les patates douces en purée avec le 1/4 tasse (60 ml) de beurre ou gras de votre choix. Assaisonner au goût.
  4. Assembler votre pâté chinois. Commencer avec la viande dans le fond d’un plat en pyrex, puis la couche de chou-frisé, puis celle de purée de patate douce.
  5. Faire griller au four directement sous l’élément pendant environ 5 minutes pour « gratiner ». Rester près pour éviter que votre pâté chinois ne brûle.
  6. Voilà! C’est prêt!

notes

  • Conservez votre gras de bacon au réfrigérateur pour utiliser comme gras de cuisson!
  • Cette recette peut se préparer a l’avance (étapes 1-4) et se congeler.
  • Vous pouvez utiliser des pommes de terre blanche si désiré. Voici mon article où j’explique si la pomme de terre peut vous convenir.
  • Pour ceux qui essaient de réduire leur consommation de glucides, remplacer la purée de patate douce par une purée de chou-fleur ou par une purée moitié chou-fleur et moitié patate douce.

SAMSUNG CSC

 

Bon appétit! 😀

Parfaits de petits fruits et de crème de coco fouettée (paléo, sans noix, sans produits laitier, sans gluten)

Voici une idée-dessert toute simple mais parfaite pour n’importe quelle occasion. En plus de vous donner une portion de fruits riches en antioxydants (surtout si vous choisissez des baies comme je l’ai fait), vous avez également une portion de bon gras provenant de la noix de coco.

Vous pouvez également ajouter un peu de chocolat noir râpé si désiré.

Le secret pour obtenir de la crème de coco est de réfrigérer la boîte de conserve de lait de coco toute la nuit (ou au moins 3-4 heures). Alors n’oubliez pas cette étape importante si vous voulez faire la recette demain. 😉

Sans plus tarder, voilà la recette!

tortilla1

Parfaits de petits fruits
et de crème de coco fouettée

ingrédients

  • 1 boîte de conserve de lait de coco (surtout pas léger et idéalement sans agents épaississants, biologique et dans une boîte de conserve sans BPA)
  • petits fruits au goût (myrtilles, framboises, fraises, etc)
  • 1 c. à table (15 ml) de sirop d’érable ou miel (facultatif)

préparation

  1. Mettre la boîte de conserve de lait de coco au réfrigérateur pour la nuit (ou au moins 3-4 heures).
  2. Ouvrir la boîte de lait de coco. Vous verrez que la crème de coco sera séparée et se trouvera sur le dessus alors que l’eau de coco sera dans le fond. Utiliser une cuillère pour récupérer la crème de coco seulement. Réserver l’eau de coco pour mettre dans un smoothie ou pour boire après un entraînement (mais jetez-la s’il y a de la gomme ou autre agent épaississant dans la liste d’ingrédients).
  3. Fouettez la crème de coco pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’elle soit onctueuse comme une crème chantilly (elle n’incorporera pas d’air toutefois mais sa texture deviendra plus crémeuse).
  4. Ajouter le sirop d’érable ou le miel si désiré.
  5. Former des couches de petits fruits et de crème de coco fouettée dans de petits verres transparents. Réfrigérer quelques heures ou servir immédiatement.

tortilla1

Bon appétit! 

Manger sans gluten ou manger paléo? Quelle est la différence et qu’est-ce qui est mieux pour moi?

On entend de plus en plus parler du gluten et la plupart des supermarchés ont même une section « naturelle » ou « biologique » où se retrouve une panoplie de produits sans gluten.

Mais qu’est-ce que le gluten?

Le gluten est en fait une protéine qui se retrouve principalement dans le blé, le seigle, l’orge, le triticale, le kamut, la plupart de l’avoine (à moins que celle-ci ne soit certifiée sans gluten) et dans tous les aliments faits à partir de leurs farines ou d’ingrédients dérivés de ces produits céréaliers.

Crédit photo: WallPaperPi (http://wallpaperlepi.com/downloadsites/wheat-field-sky-wallpaper-hd-885.html)

Crédit photo: WallPaperPi

Bien que le gluten fait parti de l’alimentation humaine depuis qu’on a débuté à faire de l’agriculture il y a environ 10 000 ans, la quantité de gluten que nous ingérons a augmenté de façon drastique dans les 100 dernières années.

Le blé est la principale source de gluten dans notre alimentation. Bien que le blé ne soit pas un OGM (organisme génétiquement modifié) comme la plupart du maïs, du soya, du canola, du sucre raffiné et du cotton, il a tout de même été manipulé et croisé pour augmenter les rendements de cette production. Le résultat est que la concentration en gluten du blé d’aujourd’hui est beaucoup plus élevée que dans celui d’autrefois.

En plus, nous consommons maintenant du blé à pratiquement tous les repas, chaque jour de la semaine, mois après mois, année après année. Que ce soit du pain, des croissants ou des céréales le matin, un muffin en collation, un sandwich le midi, et/ou des pâtes alimentaires et des biscuits le soir. Ça fait beaucoup de gluten!

Et l’industrie alimentaire trouve milles et unes façons d’ajouter du gluten même aux aliments qui ne devraient pas en contenir au départ, tels que du bouillon de poulet, de la sauce soya, des croustilles de pommes de terres, des frites de pommes de terre, du sirop de riz brun, des marinades, des soupes, de la viande froide et plusieurs autres aliments en boîte. Lisez la liste des ingrédients des aliments dans vos armoires et vous serez surpris!

*** Je recommende le livre « Pourquoi le blé nuit à votre santé? » de Dr. William Davis si vous voulez en savoir plus au sujet des effets néfastes du blé.

Éliminer le gluten,
pas seulement pour les cœliaques!

Vous avez peut-être déjà entendu parler du régime sans gluten pour les gens diagnostiqués avec la maladie cœliaque, une maladie auto-immune qui attaque les intestins en présence de gluten. C’est tout d’abord pour ces gens que les produits sans gluten ont été mis sur le marché. Et comme la prévalence de la maldie cœliaque est en augmentation, le marché pour les produits sans gluten a suivi.

Toutefois, il est important de savoir que nous savons maintenant que le gluten n’est pas problématique seulement pour les cœliaques.

En fait, il y aurait beaucoup plus de gens souffrant d’intolérance
au gluten d’origine non-cœliaque que d’origine cœliaque.

Bien que la plupart des médecins n’acceptent pas encore cette nouvelle notion, il y a déjà des douzaines d’études supportant l’existance de ce problème de santé. La plus récente d’entre elles a été publié dans le journal scientifique « Clinical Gastroenterology & Hepatology » en février 2015 (trouvez l’étude ici).

Cette étude chassé-croisé à double insu est très intéressante puisqu’elle a été parfaitement contrôlée. Un groupe de 61 personnes se disant intolérantes au gluten ont été assignées, dans un ordre aléatoire, à prendre une capsule contenant soit du gluten (4.375 g par jour) ou soit de l’amidon de maïs (placebo) pour une période de une semaine chacune.

Les résultats de cette étude montre que le gluten était associé de façon statistiquement significative à plusieurs symptomes gastrointestinales, incluant des ballonnements (p=0.040), de la douleur abdominale (p=0.047), ainsi qu’à d’autres symptômes plus systémiques, tels que de la difficulté de concentration et confusion mentale (brain fog) (p=0.019), de la dépression (p=0.020) et des aphtes (ulcères buccaux) (p=0.025).

Je me demande si les résultats auraient été encore plus impressionnants (ils le sont déjà!) en utilisant autre chose que de l’amidon de maïs comme placebo, considérant qu’il est dérivé de maïs OGM dans 90% du temps et qui contient une protéine à laquelle plusieurs personnes souffrant de problèmes intestinaux peuvent réagir….

D’autres études ont également associés le gluten à plusieurs maladies auto-immunes, incluant l’arthrite rheumatoide, la spondylarthrite ankylosante, le diabète de type 1, la maladie de Crohn’s, la colite ulcéreuse et bien d’autres, en plus du syndrome de l’intestin irritable, de plusieurs problèmes de peau et mêmes des problèmes de comportements.

Ça ne veut pas dire que tout le mond est intolérant au gluten,
mais il y en a définitivement plus qu’on pense.

Ce problème de santé est RÉEL mais n’est malheureusement pas
pris au sérieux par la majorité des professionnels de la santé. 

Et puisqu’il est impossible de souffrir d’une carence en gluten et que les aliments contentant du gluten ne sont généralement pas très nutritifs de toute façon, il n’y a pas de mal à l’arrêter. (Note: avant d’arrêter le gluten, demandez d’être testé pour la maladie cœliaque juste au cas car les résultats ne seront plus valide une fois que vous éliminez le gluten)

Les produits sans gluten
ne sont pas nécessairement santé

Ce que je ne comprends vraiment pas est pourquoi la majorité des gens pensent que les mots « sans gluten » veulent dire « santé ». Bien que je n’aime définitivement pas le gluten et crois que la plupart des gens devraient l’éliminer, ce n’est pas en le remplaçant par des produits sans gluten que l’on peut améliorer sa santé.

Les « produits » sans gluten ne sont pas santé!

Les « produits » sans gluten sont des aliments transformés a même titre que bien d’autres aliments que l’on retrouve dans des boîtes et autres emballages. Regardez la liste d’ingrédients et vous verrez rapidement qu’ils n’ont rien de naturel. En fait, ils contiennent souvent plus d’ingrédients aux noms étranges pour essayer d’imiter la version avec gluten, que ce soit du pain, des muffins, des biscuits, des craquelins, pâtisseries, etc.

En fait, plusieurs des ingrédients utilisés dans les « produits » sans gluten peuvent causer des problèmes digestifs, ce qui est plutôt ironique sachant que ces problèmes constituent l’une des premières raisons pour laquelle les gens décident d’éliminer le gluten.

Et en plus de ça, le type de farine utilisée a souvent un IG (indice glycémique) et une CG (charge glycémique) encore plus élevées que les produits qu’ils imitent.

Et c’est sans dire que la farine de riz, très populaire dans les « produits » sans gluten est souvent contaminée par l’arsenic (références)! Miam, de l’arsenic. 😉

Petite parenthèse: (SVP, ne donnez pas de céréales de riz aux nourrissons et enfants!!!)

Résultat de consommer des « produits » sans gluten:
  • votre glycémie (taux de sucre) et vos niveaux d’énergie vont fluctuer encore plus au cours de la journée qu’avec des produits céréaliers conventionnels,
  • votre digestion risque de continuer de souffrir,
  • votre poids peut se mettre à grimper malgré le fait que vous aillez éliminé le gluten,
  • vos petits problèmes de santé (douleurs ici et maux par là) peuvent continuer à vous achaler ou même s’empirer en réponse à l’inflammation engendrée par le haut rapport oméga-6 sur oméga-3 et les ingrédients très transformés dans ces produits,
  • votre bien-être ne sera probablement pas amélioré car ces aliments sont pauvres en nutriments dont votre corps a besoin pour guérir et fonctionner de façon optimale,
  • votre porte-feuille souffrira également puisque ces « produits » sans gluten sont habituellement dispendieux!

Manger les aliments sans gluten
directement de Mère Nature

Alors quelle est la solution si ni les « produits » sans gluten
ni le gluten ne sont bons pour la santé?

La solution est en fait très simple en plus d’être davantage
nutritive et économique que d’acheter des « produits » sans gluten
.

C’est simplement de manger les aliments naturellement
exempts de gluten fournis directement par Mère Nature.

Remplacez vos pâtes alimentaires par des nouilles de zucchini ou de patate douce, de la courge spaghetti ou des nouilles de kelp (algues). Remplacez le riz par du riz de chou-fleur (recette dans mon livre). Remplacez le féculent dans votre assiette par une pomme de terre, une patate douce, de la banane plantain ou de la racine de yuca (cassava). Essayez de cuisiner avec de la farine de noix de coco pour faire vos muffins et biscuits paléo maison (recettes dans mon livre). Et consultez la section de recettes ici pour trouver plus d’idées.

Vous verrez qu’après 30 jours à manger de cette façon, ça deviendra de plus en plus facile et ni les « produits » avec gluten ni ceux sans gluten ne vous manqueront.

Voici une tonne d’exemples (okay, j’exaggère un peu 😉 ) de repas sans gluten
(toutes les recettes dans mon livre):

Recettes paléo dans le ivre Je me mets au Paléo d'Aglaée Jacob

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous déjà essayé les « produits » sans gluten?
Et avez-vous déjà essayé de manger sans gluten, mais à la paléo?
Quelle différence est-ce que ça a fait pour vous?

Coco Flakes (petit-déjeuner ou collation paléo, sans gluten, sans noix, riche en nutriments et en goût)

Voici un petit-déjeuner ou une collation paléo super délicieuse, remplie de bons gras et bourrée d’antioxydants qui sont bons pour votre santé.

Bien mieux  au goût et au point de vue nutritionnel comparativement aux céréales à petit-déjeuner en boîte… et le tout sans produit céréalier!

Seul bémol, cette recette est faible en protéine. Ajoutez des noix dans votre bol de Coco Flakes, accompagnez votre repas d’oeufs à la coque ou assurez-vous simplement de consommer plus de protéines aux repas suivants plus tard dans la journée.

butternut4

Coco Flakes (paléo)

ingrédients

  • 1/4-1/2 tasse (60-125 ml) de noix de coco (en flocons ou râpée, non-sucrée)
  • 1/2 tasse (125ml) de baies (bleuets, framboises, fraises, mûres, etc)
  • 1/4-1/3 tasse (60-80 ml) de lait de coco
  • facultatif: cannelle, un soupçon de miel ou de sirop d’érable, des noix

préparation

  1. Faire griller les flocons de noix de coco à feu moyen-bas dans une poêle.
  2. Combiner avec des baies au choix (fraîches ou dégelées).
  3. Verser le lait de coco et ajouter les ingrédients facultatifs si désirés.
  4. Mélanger et manger! 🙂

coco flakes

Bon appétit! 🙂

a

croustade aux pommes paléo

Croustade paléo (sans-gluten et sans noix)

Une petite douceur de temps à autre ne fait pas de mal, surtout si elle inclut des fruits et exclut le gluten, la farine de blé, les huiles végétales, la margarine et autres ingrédients transformés tout en réduisant la quantité de sucre utilisé (et en améliorant sa qualité).

croustade aux pommes paléo

Cette recette de croustade est également très bonne avec des petits fruits rouges ou même des noix ajouté dans la croûte. Aussi délicieux avec un filet de lait de coco. Veuillez noter que la croûte s’émiette un peu plus qu’une croustade aux pommes traditionnelles toutefois. Voilà donc ma recette!

croustade aux pommes paléo

Croustade aux pommes

ingrédients

  • 3-4 pommes avec la pelure (idéalement biologiques car les pommes contiennent BEAUCOUP de résidus de pesticides)
  • facultatif: 1 poignée de baies (fraises, framboises ou bleuts)
  • 1/2 tasse (125 ml) de beurre, fondu
  • 1/3 tasse (80 ml) farine de noix de coco
  • 1 tasse (250 ml) noix de coco râpée non-sucrée
  • facultatif: 1/4 tasse (60 ml) de miel, sirop d’érable ou sucre de coco
  • facultatif: lait de coco

préparation

  1. Couper les pommes et les déposer dans un moule allant au four. Le mien mesure environ 8 pouces par 4 pouces (20 cm x 10 cm).
  2. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients pour la croûte.
  3. Déposer la croûte sur les fruits.
  4. Cuire dans un four préchauffé à 350F (180C) pour 40 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit dorée.
  5. Servir avec un filet de lait de coco si désirée.

croustade aux pommes paléo

Bon appétit! 🙂

Gâteau paléo

Gâteau paléo au chocolat dans une tasse

J’aime bien passer du temps dans la cuisine mais des fois le temps manque! Et surtout, il peut être risqué de préparer une grande quantité de desserts paléo car il devient trop tentant d’en manger un peu plus que l’on devrait.

Même si certains desserts sont considérés paléo, ils devraient tout de même être consommés avec modération et de façon occasionnelle…! :p

Alors voici ma solution:

faire un gâteau paléo au chocolat en portion individuelle directement dans une tasse!

Et ce qui est bien avec cette recette est qu’elle inclut un oeuf entier (des protéines!) et beaucoup de bons gras qui vont aider à maintenir une glycémie (taux de sucre sanguin) plus stable après avoir mangé ce petit dessert.

Et oui, je le fais au four à micro-ondes. J’essaie de ne pas l’utiliser à tous les jours mais je ne crois pas que ce soit problématique pour une petite douceur comme ça (et non pour un plat avec une très haute densité nutritionnelle).

Alors sans plus attendre, voici ma recette!

Gâteau paléo

Gâteau paléo au chocolat (dans une tasse)

Ingrédients

  • 2 c. à table (30 ml) de beurre, d’huile de coco ou de ghee (bio ou de pâturage)
  • 1 gros oeuf (de poule en liberté)
  • 1.5 c. à table (22 ml) de farine de noix de coco (bio)
  • 1/2 c. à table (7 ml) de sucre de cane ou de coco (bio)
  • 1-2 c. à table (15-30 ml) de poudre de cacao non-sucrée
  • facultatif: quelques gouttes d’extrait de vanille, 1-2 c. à table (15-30 ml) de chocolat noir en morceaux, 1-2 c. à table (15-30 ml) de noix de coco râpée non-sucrée

dessert paléo - gâteau au chocolat sans gluten

Préparation

  1. Faire fondre le gras désiré dans une tasse.
  2. Ajouter l’oeuf et battre à la fourchette pour bien mélanger.
  3. Ajouter tous les autres ingrédients à la tasse et bien mélanger.
  4. Mettre au four à micro-ondes pour 60 secondes.
  5. Déguster! 😉

Bon appétit! 🙂

 

Chips de plantain

Petite confession: j’adore les bananes plantains! 🙂

Si vous ne connaissez pas la plantain, ça ressemble à une banane mais elle doit d’abord être cuite pour être consommée.

Commes les bananes, les plantains sont riches en glucides et c’est pourquoi je me fais un devoir de les combiner avec amplement de gras pour stabiliser ma glycémie (taux de sucre) et mes niveaux d’énergie lorsque j’en mange. Et ça marche!

Voici ma favorite façon de les manger: ma recette de chips plantain.

Elles sont délicieuses en accompagnement d’un repas ou en collation.

Print

Chips de plantain

Ingrédients

  • 1 banane plantain
    • plus elle est mûre, plus le goût est sucrée (mais la quantité de glucides est la même)
    • vous pouvez en utiliser de plus vertes que sur l’image (ce que je préfère mais mon supermarché n’en avait que des plus mûres)
  • 2-3 c. à table (30-45 ml) de beurre ou huile de noix de coco
  • sel non-raffiné au goût (j’aime le sel himalayen)

Préparation

  1. Faites  chauffer une poêle avec votre gras de cuisson.
  2. Pendant ce temps, épelucher votre plantain. C’est plus difficle à faire qu’avec une banane ordinaire. Vous pouvez créer une incision tout au long de la plantain pour vous aider.
  3. Couper la plantain en petite tranches diagonales.
  4. Une fois le gras fondu, ajouter vos tranches de plantains et saler.
  5. Cuire à feu moyen et retourner après 3 à 5 minutes (ou une fois bien dorées du premier côté).
  6. Cuire un autre 3 à 5 minutes de l’autre côté jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Vous pouvez ajouter du gras si elles ont tendance à coller.
  7. Vérifier l’assaisonnement.
  8. Laisser refroidir (je sais, cette étape vous demande patienter mais croyez-moi, je me suis brûler la langue plus d’une fois faute d’être patiente!). 😉
  9. Déguster!

Note: ces chips de plantains ne sont pas croustillantes mais tout de même un délice!

plantain2

Bon appétit! 🙂

Avez-vous déjà essayé les plantains? Comment aimez-vous les manger?
Si vous avez une recette à soumettre (de plantain ou autre), allez ici! 🙂

Le repas paléo favori d’Aglaée

Lorsque les gens demandent ce qu’est le paléo, je leur donne une petite explication de base… et la question qui suit est presque toujours: « Mais qu’est-ce que tu manges? »

En fait, la plupart de mes repas ressemblent à ceci:

  • de la viande, volaille, poisson ou oeufs (idéalement de pâturage, en liberté, biologique)
  • une montagne de légumes de toute sorte (idéalement biologiques et locaux)
  • des bons gras (le beurre et le ghee. ou beurre clarifié, sont mes préférés) provenant de vaches de pâturage
  • et des assaisonnements au goût bien sûr (sel Himalayen, épices et fines herbes).

J’aime la simplicité!

Je suis habituellement très occupée et n’aime pas toujours me mettre à faire des recettes compliquées. En fait, j’ai une bonne pile de livre de recettes paléo mais je dois avouer que je ne les utilise  pas très souvent!

Alors, voici ce à quoi ressemblent la plupart de mes repas. C’est si simple si vous vous souvenez de cette équation magine:

Protéine animale + légumes + bons gras + Assaisonnements

Ce n’est vraiment pas plus compliqué que ça! Pas besoin de passer des heures dans la cuisine ni d’être chef cuisinier pour y arriver. Vous n’avez qu’à combiner des aliments paléo de chacune des catégories et votre repas sera un succès à chaque fois.

Voilà le résultat!

repas paléo

 

Le repas paléo favori d’Aglaée

Ingrédients

  • viande, volaille ou poisson, au choix!
    • dans ce cas-ci, c’est du boeuf hacé de pâturage
  • légumes au choix
    • dans mon assiette, j’ai un sauté d’oignons, champignons, carottes et chou-frisé
    • j’ai également à l’occasion des glucides (ici patates douces en purée)
  • bons gras au choix
    • il y a du beurre dans ma purée de patate douce et du beurre pour mes légumes
  • assaisonnements au choix
    • sel himalayen partout, curcuma dans la viande et cannelle dans la purée

Liste des aliments paléo

 

Consultez la liste des aliments paléo pour avoir plus de suggestions correspondant à chacune de ces catégories.

 

Préparation

  1. Faire cuire votre source de protéine animale dans une poêle à feu moyen en utilisant un bon gras de votre choix.
  2. Pendant ce temps, couper les légumes et les faire sauter dans un corps gras de votre choix.
  3. Si vous voulez une purée, bouillir les patates douces sans pelure et les mettre en purée avec du beurre, huile de coco ou lait de coco.
  4. Assaisonner le tout au goût.
  5. Manger!

repas paléo

Bon appétit! 🙂

 

Et vous? Quel est votre repas paléo favori?

Commentez ci-dessous ou somettez votre recette ici!