Épisode 007 de la radio paléo: FAQ – végétarisme, protéines végétales, perte de poids, jus d’herbe de blé, lait sans lactose, coconut aminos, Chrono-Nutrition, FIV, grossesse paléo, etc.

Cette semaine, Aglaée continue de répondre à vos questions concernant le paléo et la nutrition.
Voici la liste des sujets abordés:

SAMSUNG CSC

Aglaée répond à toutes vos questions à la radio paléo!

Végétarisme et paléo?

Article répondant aux attaques
de la végane Élise Desaulniers

  • Protéines végétales
  • Perte de poids avec le paléo

* Article: Manger paléo pour perdre du poids
* Article: La vie après le défi paléo 30 jours

  • Est-ce paléo?
    • Jus d’herbe de blé
    • Coconut aminos
    • Lait sans lactose
  • Chrono-Nutrition
  • FIV (fertilisation in vitro) et le paléo
  • Grossesse paléo
Coconut Aminos sur Amazon.CA

Coconut aminos sur amazon.CA

L'assiette paléo équilibrée

L’assiette paléo équilibrée

QUESTION & SUGGESTIONS?

Si vous avez des questions à soumettre  ou si vous voudriez être un invité pour une prochaine émission, faites-le ici.

LA RADIO PALÉO SUR ITUNES!

La radio paléo est maintenant disponible sur iTunes.  Abonnez-vous pour que les émissions se téléchargent automatiquement chaque mardi. En même temps, j’apprécierais si vous pourriez prendre quelques minutes pour laisser un commentaire pour aider la radio paléo à atteindre un plus grand nombre de personnes. 😉

Merci et à la semaine prochaine,

Aglaée

ÉCOUTEZ LE DERNIER ÉPISODE DE LA RADIO PALÉO:

gi

Épisode 007 –FAQ – Aglaée répond à vos questions

RFC2015

Publicités

Manger paléo pour perdre du poids

Beaucoup de gens s’intéressent à la nutrition et expérimentent avec différentes diètes dans le but de perdre du poids. Et c’est d’ailleurs souvent l’une des raisons pour laquelle plusieurs donnent une chance à la diète paléo.

Voyons pourquoi l’alimentation paléo peut vous aider à atteindre un poids plus santé. Il est important de noter que j’utilise poids santé parce que la diète paléo peut aider les gens trop maigres à gagner du poids pour atteindre un poids plus santé autant qu’elle peut aider les gens avec surplus de poids à en perdre.

 

Est-ce que le paléo peut vraiment aider à perdre du poids?

La réponse est oui!

Bien sûr, chaque personne est différente. Certaines personnes perdent du poids plus rapidement lorsqu’elles se mettent au paléo, surtout si elles ont beaucoup de poids à perdre ou si leur alimentation précédente incluait beaucoup d’aliments transformés.

Mais peu importe où vous vous trouvez sur ce continuum, manger paléo peut vous aider à vous rapprocher de votre poids santé.  

 

aliments paléo = plus grande satiété = moins de fringales

Liste des aliments paléoLes études scientifiques montrent que manger paléo peut aider à réduire la faim et à se débarasser des fringales. Ce qui est génial dans tout ça est que les participants dans ces études arrivaient à manger moins sans même faire d’effort. Sans compter les calories, sans mesurer les portions et sans se préocupper de quoi que ce soit d’autre que la qualité des aliments qu’ils choisissent.

Vous pouvez en faire de même en choisissant seulement que des aliments paléo pour mettre dans votre assiette. Print

En éliminant les aliments transformés riches en glucides, en sucre et en ingrédients difficiles à prononcer, vos signaux de faim vont enfin se mettre à mieux fonctionner.

Si vous êtes du type à toujours avoir faim, à devoir manger plus de 5 à 6 fois par jour ou même à avoir encore faim juste après avoir terminé un repas, le paléo peut vraiment vous aider à rétablir les différentes hormones signalant la faim et la satiété à votre cerveau.

Sans cette faim insatiable et ces constantes fringales, vous pourrez enfin manger à votre faim sans vous priver ou vous faire mourir de faim tout en perdant du poids!

 

« Enfin, des aliments nutritifs » dit votre cerveau 😉

Une autre des raisons pour laquelle il est si difficile d’arrêter de manger les aliments transformés est qu’ils ont une TRÈS faible densité nutritionnelle.

Quasi inexistante en fait…

En d’autres mots, ça veut dire que manger beaucoup d’aliments transformés, ce qui est plutôt la norme de nos jours, n’arrive pas à combler vos besoins nutritionnels.

Alors votre cerveau vous envoie le message de manger davantage, dans l’espoir de finalement obtenir les vitamines, minéraux et antioxydants dont il a besoin. Mais puisque vous continuez à manger des aliments transformés, vous vous retrouvez non seulement carencés du point de vue nutritionnel mais également avec un surplus de gras autour de la taille et des hanches.

C’est pas votre cerveau qui ne fonctionne pas bien, il ne fait que faire son travail.
C’est le type d’aliments que vous mangez le problème.

Les aliments paléo, tels que les légumes, les fruits, les racines, les protéines animales (viande de pâturage, oeufs de poules en liberté, poisson pêché à l’état sauvage) et les gras traditionnels (beurre de vache de pâturage, huile d’olive extra-vierge, avocat et huile de noix de coco), ont une EXCELLENTE densité nutritionnelle.

Enfin, votre cerveau sera content de voir que votre corps reçoit enfin les nutriments dont il manquait, incluant toutes les vitamines, minéraux et antioxydants nécessaires à son bon fonctionnement. Et enfin, vous pourrez vraiment sentir ce que c’est que de se sentir rassasié et de ne plus avoir faim à longueur de journée.

Lorsque l’on donne les bons aliments à notre corps, il devient beaucoup plus facile, enfin, de bien sentir ses signaux de satiété. Fini le cookie monster de Sesame Street. 😉

 

éliminer les intolérances alimentaires
= moins d’inflammation = perte de poids

Une autre des raisons pour laquelle le paléo peut être si efficace pour la perte de poids est qu’il élimine les aliments les plus susceptibles de vous causer des intolérances alimentaires et de l’inflammation dans votre corps.

Ces aliments auxquels vous pouvez être intolérants sans le savoir incluent:

  • le gluten (le blé, seigle, orge, triticale et la plupart de l’avoine),
  • les produits laitiers (surtout le lait, yogourt, fromage),
  • le soya (souvent OGM),
  • le sucre (souvent OGM),
  • les arachides (cacahouètes),
  • le maïs (souvent OGM),
  • et plusieurs autres ingrédients artificiels et transformés.

En éliminant ces aliments qui sont responsables de plusieurs intolérances alimentaires, souvent à votre insu, vous vous débarassez du même coup de l’inflammation excessive dans votre corps qui peut vous poser une panoplie de problèmes de santé et vous empêcher de perdre du poids (ou même vous en faire gagner!).

Notez qu’une intolérance alimentaire est différente d’une allergie. Les docteurs ne se préoccupent habituellement que des allergies alimentaires. Bien qu’il soit très important de le faire étant donné les conséquences très graves qu’elles peuvent entraîner (voire choc anaphylactique et la mort), les intolérance alimentaires sont BEAUCOUP plus fréquentes, nous incommodent la vie CHAQUE JOUR et affectent notre santé et notre poids à long-terme.

Alors pourquoi ne pas essayer d’éliminer ces aliments et voir si votre corps arrive enfin à mieux fonctionner sans eux? Ça ne veut pas dire que vous êtes intolérants à toute cette liste, mais même si seulement un de ces aliments vous causent de l’inflammation et une réaction d’intolérance alimentaire, l’éliminer peut faire toute la différence!

 

réduction des glucides = facilité à brûler les gras

L’alimentation paléo n’est pas nécessaire une diète faible en glucides. Mais l’alimentation paléo est définitivement plus faible en glucides comparativement à ce que la plupart de gens mangent et à ce qui est recommendé par la plupart des nutritionniste, docteurs et agences gouvernementales.

La plupart des gens obtiennent 55-65% de leurs calories sous forme de glucides, ce qui correspond à 275-325 g de glucides par jour. C’est ÉNORME! 

Et tout ces glucides proviennent de produits céréaliers, du sucre et des aliments transformés, soit des aliments ayant une pauvre valeur nutritionnelle.

Pour vous donner une idée, l’alimentation paléo donne généralement entre 50 g et 150 g de glucides par jour, ce qui est MOINS DE LA MOITIÉ comparativement à l’alimentation conventionnelle. Les gras paléo et davantage de légumes remplacent ces glucides dans l’assiette paléo.

La raison pour laquelle ce facteur est important pour perdre du poids est que trop de glucides conduisent à l’hypersécrétion d’insuline, une hormone qui lorsque présente en trop grande quantité facilite le stockage des graisses.

La diète paléo peut vous aider à réduire votre consommation de glucides et ainsi à diminuer votre sécrétion d’insuline pour vous aider à enfin arrêter de stocker les graisses et de commencer à les brûler.

 

poids santé vs poids idéal

Je recommende habituellement aux gens de donner un minimum de 30 jours au paléo. Si vous vous y mettez sérieusement, cette période de temps vous permettra certainement de voir si ça peut fonctionner pour vous. Bien sûr, ça ne veut pas dire que vous allez atteindre votre poids santé en un petit mois, mais vous allez rapidement savoir si cette façon de manger pourrait vous aider à vous en rapprocher avec le temps.

Car il est important de comprendre qu’un mois ne peut pas effacer tous les problèmes causer par des décennies de malbouffe, de sédentarité et de stress.

Donnez une chance à votre corps de récupérer et vous atteindrez ensuite plus facilement un poids santé.

Note: Un poids santé est un poids qui est santé autant pour votre corps,  votre bien-être et votre santé mentale. Ça ne correspond pas nécessairement à votre poids de rêve. En fait, les objectifs de perte de poids qui ne sont pas réalistes vont à l’encontre de votre santé physique et mentale. Il est préférable de se fixer des objectifs au niveau de son alimentation, sur laquelle vous avez un certain contrôle, plutôt que des objectifs de perte de poids en termes de livres, kilos ou centimètres, sur lequel vous n’avez pas le contrôle. La paléo n’est pas juste un autre régime.

 

Le paléo est plus qu’un régime, c’Est un mode de vie

Il ne faut pas oublier que le paléo n’est pas qu’un autre régime ou une autre diète.
C’est un mode de vie.

Qu’est-ce que ça veut dire? Ça veut dire qu’idéalement, vous ne déciderez pas de manger paléo pour seulement une semaine ou deux pour perdre un petit excédent de poids comment vous faites avec le régime de la soupe au chou (que je ne conseille absolument PAS!).

La décision de manger paléo devrait idéalement être basée sur le désire d’améliorer sa santé tout d’abord.

être en santé et atteindre un poids santé: la poule ou l’oeuf?

Lorsque mes clients ont de la difficulté à perdre du poids en mangeant paléo, c’est habituellement parce qu’ils n’ont pas optimisés leur alimentation de façon à améliorer leur santé. Plusieurs personnes croient que perdre du poids est une façon d’améliorer leur santé, mais  c’est en fait le contraire.

La vérité est que ce n’est que lorsque l’on mange de façon à améliorer sa santé que notre corps peut finalement atteindre un poids santé pour nous.

Et puisque le paléo est un mode de vie, ça devrait également inclure plusieurs autres modifications de vos habitudes de vie qui ont tous un rôle très important à jouer pour optimiser votre santé et vous aider à atteindre un poids santé.

Ces autres habitudes incluent (liste non-exhaustive):

  • minimiser et gérer le stress,
  • prioriser le sommeil,
  • optimiser sa flore intestinale,
  • corriger des déficiences nutritionnelles,
  • socialiser avec les gens qu’on aime.
Faites plus que manger paléo… vivez paléo!

 

Et si le paléo ne marche pas pour vous?

Ce billet est déjà trop long, j’en discuterai dans un autre billet à venir!

N’oubliez pas de cliquer ici si vous avez des questions spécifiques. Et si vous avez besoin de soutient et d’encouragement, joignez mon prochain défi paléo 30 jours le prochain mois:

RFC2015

Succès paléo de Lyne

Voici l’histoire inspirante de Lyne, atteinte de diabète de type 2 et de fibromyalgie, qui a débuté son aventure paléo il y a environ 6 mois et a déjà perdu près de 50 livres (22 kg).  Le paléo transforme vraiment des vies! 😀
J’ai débuté l’aventure Paléo en août 2014 suite à l’annonce d’une pathologie de fibromyalgie.  Mais avec un diabète de type 2  cela faisait déjà 10 mois que j’étudiais le dossier en anglais puisque je ne savais pas que cela était déjà disponible au Québec.  J’avais un poids de 308 lbs en janvier 2014 et un poids de 255 lbs en janvier 2015 ce qui veut dire qu’une relâche de poids très appréciable c’est opéré pour moi depuis les 5 derniers mois puis que mon poids était de 296 lbs en août 2014. 

Je ne peux faire d’exercice intense dû à une hernie ombilical mais la marche, la boxe et du step léger sont mes seuls sports actuellement.  Ce n’est donc pas le sport mon meilleur atout pour la relâche de poids.  Mon corps se remodèle de partout à la fois.  Je retrouve des parties de mon corps que les masses graisseuses avaient autrefois cachés!  Les endroits si difficiles d’où on ne perd jamais et bien j’en perd encore et c’est merveilleux ! 

Mon époux qui a un léger surplus de poids mange Paléo maintenant car il aime ce qu’il voit et comment je me sens bien dans ma peau.  Un chose qu’il n’a pas eu la chance de voir depuis des années. 

Merci la méthode Paléo et surtout Merci à Aglaée d’être notre porte parole du monde des Diététistes-Nutritionnistes.

Lyne (Québec, Canada)

Downloads3

Succès paléo de Stéphanie Dodier

Voici l’histoire de Stéphanie Dodier qui nous raconte comment elle a perdu 100 livres (45 kg)! 🙂 Tout simplement wow et re-wow! Vous pouvez trouver plus d’information sur Stéphanie Dodier, son histoire et ses services de nutritionniste à http://www.stephaniedodier.com.

Après mes études en Sciences de la santé au Collège de la région de l’Amiante à Thetford Mines (Québec), j’ai eu envie d’élargir mes horizons. Je me suis installée à Vancouver dans le but d’apprendre l’anglais. D’une expérience à l’autre, j’ai obtenu un poste auprès d’un important détaillant d’envergure nationale. À l’emploi de cette entreprise pendant 15 ans, j’y ai gravi tous les échelons et accumulé les responsabilités. Je ne m’étais jamais préoccupée de ma santé. J’avais une santé de fer et rien ne pouvait ralentir mon ascension.

Il n’y avait qu’un seul problème : mon poids augmentait au même rythme que se développait ma carrière. J’avais un surpoids important, soit 100 lb (45 kg) superflues.

Un jour, alors que je donnais une conférence, j’ai été saisie d’une crise de panique. Après coup, j’ai pensé qu’une semaine de vacances pourrait régler tout ça mais bien sûr, à mon retour le lundi suivant, une autre surprise m’attendait : je vivais une seconde attaque de panique. J’ai consulté mon médecin qui m’a alors remis une ordonnance de médicaments antidépresseurs et anxiolytiques. C’était la procédure normale dans ces cas.

Le moment où tout a basculé
D’instinct, je savais que je devais m’attaquer à mon excédent de poids pour résoudre mes problèmes de santé. Je suis allée chercher l’aide et le soutien nécessaires pour apporter les changements qui s’imposaient dans ma vie.

J’ai alors entrepris un nouveau voyage, celui des saines habitudes de vie, de l’activité physique et des principes alimentaires de vrai bouffe, tout en conservant un horaire chargé. J’ai repris le contrôle sur mon corps, je me suis débarrassée de l’anxiété et j’ai réussi à perdre du poids. La qualité de mon sommeil s’est améliorée et je suis devenue plus heureuse. J’ai maintenant beaucoup plus d’énergie, je me sens plus jeune et je suis devenue un meilleur leader.Ma santé s’est rétablie naturellement, sans aucun médicament.

unnamed

En moins d’un an, j’ai perdu 100 lb et je n’ai jamais compté une seule calorie.Vous avez bien lu : je n’ai JAMAIS compté mes calories.

Au cours de cette période où je perdais du poids, des maux de dos dont j’avais souffert quelques années auparavant se sont manifestés de manière plus intense et j’ai alors reçu un diagnostic de scoliose lombaire. Poursuivant ma route sur le chemin des médecines douces, je me suis intéressée aux liens entre le corps et l’esprit, à ce que je pouvais encore changer dans ma vie. Cette démarche m’a permis de découvrir la pièce manquante du casse-tête et j’ai décidé de poursuivre mes études dans le domaine de la santé. J’ai obtenu une certification en entraînement personnel, en yoga et en coaching de saines habitudes de vie selon l’approche holistique; je suis devenue praticienne Biosignature et j’ai obtenu mon diplôme de l’Institut de nutrition holistique de Mississauga, Canada. Quel immense sentiment de satisfaction!

Je comprends ce que vous vivez. Je l’ai vécu moi aussi.

J’ai envie de partager mes connaissances et mon expérience avec vous. Je veux vous fournir toute l’information et les outils nécessaires pour reprendre votre vie en mains, assumer la responsabilité de votre santé et atteindre vos objectifs. Je vous accompagnerai sur le chemin qui mène à votre réussite.

Stephanie Dodier (Ontario, Canada)

Visitez ce lien pour plus de détails: http://www.stephaniedodier.com/stephaniedodier/#sthash.qndeuFbT.dpuf

Succès paléo de Murielle

Voici une histoire très motivante de Murielle qui mange paléo depuis déjà 2 ans pour perdre du poids, améliorer sa digestion et assouplir ses articulations. Voilà son histoire! 🙂

En tant que  crossfiteuse, j’ai entendu parler de l’alimentation paléo lors de mes séances de sport mais je n’avais pas sauté le pas. Je me suis lancée il y a 2 ans, lors d’un défi de 30 jours organisé par un site internet. Le bilan fut plus que positif puisqu’au bout d’un mois, j’avais perdu 5 kilos, je m’étais découvert un confort digestif que je ne me connaissais plus depuis bien longtemps, et mes articulations étaient plus souples : je pouvais enchainer des centaines de squats sans que mes genoux en souffre ! J’ai donc décidé d’adopter définitivement cette alimentation.
Si cette année j’ai participé au défi d’Aglaée, c’est que j’avais besoin d’un petit recadrage pour remettre mon alimentation dans les bons rails du paléo. J’avais tendance à craquer trop souvent sur le pain, le rosé et les sucreries !… Je me sentais fatiguée et j’accumulais les douleurs articulaires… Le bilan, là aussi, est plus que positif. Il faut dire qu’Aglaée est une super coach et qu’elle sait nous encourager. De plus, notre groupe était particulièrement vivant et intéressant. J’arrive au bout du défi et j’ai perdu 3 kilos (-2 cm de tour de taille, -2 cm de tour de hanches et -2 cm de tour de cuisse), j’ai retrouvé toute mon énergie, et me sens mieux dans ma tête ! Sur le plan médical, mes douleurs aux genoux ont disparu, et le nodule que j’avais depuis 5 ans dans le sein gauche s’est volatilisé ! Je ne peux pas affirmer que c’est grâce au paléo, mais je pense qu’il y a lien certain !!!

Conclusion, je reste paléovore et j’encourage tout le monde à faire comme moi ! Merci Aglaée!

Murielle (France)