Riz de chou-fleur (paléo)

Comment faire du riz de chou-fleur? (vidéo de ma recette de riz paléo)

Du riz paléo?

Oui, oui! Vous avez bien lu!

Le riz est un produit céréalier et ceux-ci sont éliminés avec le paléo…. mais il est possible de le remplacer par du chou-fleur en utilisant la petite technique très simple que je vous explique dans ce petit vidéo.

riz

Vous pouvez simplement râper votre chou-fleur à l’aide d’une râpe à fromage ou utiliser un robot culinaire ou blender comme dans le vidéo.

En plus d’être super versatile et d’avoir un goût neutre qui se marie bien à plusieurs plats, ça vous donne des portions de légumes supplémentaires!

Riz de chou-fleur (paléo)

Riz de chou-fleur (paléo)

Vous pouvez simplement faire sauter votre riz de chou-fleur quelques minutes
dans un corps gras et le mélanger à vos légumes favoris.

Ce riz de chou-fleur peut également être utilisé pour remplacer le couscous. 😉

Et si vous avez le sens de l’aventure, essayez ma recette de gruau paléo surprise. 🙂

butternut4

Bon appétit! 😀

 

Publicités

Mon entrevue avec la Sirène Bio

Connaissez-vous la Sirène Bio? Elle est une experte en beauté naturelle et m’a récemment interviewée au sujet du paléo.

Vous pouvez trouver l’article de la Sirène Bio où elle explique comment l’alimentation paléo l’a aidée avec sa gastrite. Vous pouvez la trouver à sirenebio.fr ainsi que sur facebook.

sirene

Voici une liste des questions abordées durant l’entrevue:

  • Comment en es-tu venue a vouloir tester l’alimentation Paléo ?
  • Avais-tu déjà testé d’autres approches alimentaire avant cela ?
  • Quels sont les bienfaits sur la santé que tu as retirés de ton passage à la Paléo ?
  • Manger Paléo signifie-t-il sur-consommer des produits animaux ?
    La Paléo a t-elle une éthique ?
  • Il semble que le plus dur pour les personnes qui souhaitent passer a une alimentation Paléo, c’est trouver quoi manger au petit déjeuner. Comment as-tu réussi cette transition ? 
  • Pourrais-tu nous donner une journée type alimentaire ?
  • Pourquoi ne plus manger de céréales et des légumineuses a du sens ?
  • Que peut-on « grignoter » quand on mange Paléo ?
  • Quels sont les « écarts » que tu te permets aujourd’hui ?
  • Pourrais-tu revenir en arrière aujourd’hui ?
  • Ya t’il un effet detox sur le corps lorsqu’on passe à la Paléo ?

Bon visionnement et désolée à l’avance pour les petites sautes d’humeur de mon fils. 😉

Un coup d’oeil dans l’assiette paléo d’Aglaée

Voici un aperçu de mes repas et collations paléo. Vous pouvez également me suivre sur instagram pour voir d’autres idées et inspirations pour vos assiettes paléo.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour l’agrandir et trouvez la description des photos ci-dessous.

Downloads2Première rangée:

  1. Boulette de viande hachée avec sauté de légumes (oignons, carottes et brocoli) et beurre
  2. Oeufs de pâturage avec salade verte + huile d’olive extra-vierge + vinaigre balsamique + chips de plantain frites dans l’huile de coco (recette ici)
  3. Spaghetti paléo (sauce tomate à la viande hachée sur courge spaghetti)
  4. Boeuf haché avec champignons, oignons caramélisés, salade, avocat, huile d’olive et balsamique
  5. Mijoté de bison avec courge butternut et tomates servi avec salade + huile d’olive

Deuxième rangée:

  1. Oeufs de pâturage avec salade (+ huile d’olive) et frites de yuca (recette ici) cuites dans la graisse de canard
  2. Un exemple de comment je cuisine: boeuf haché + sauté de légumes + patate douce + chou-fleur grillé au four (recette ici)
  3. Salade avec sardines et huile d’olive + patate douce
  4. Sauce à spaghetti servie sur sauté de légumes (oignons, carottes et kale)
  5. Boulette de viande hachée avec sauté de légumes (oignons, carottes et brocoli) et beu

Troisième rangée: 

  1. Oeufs de pâturage + saucisse de boeuf nourri à l’herbe + salade + huile d’olive + patate douce
  2. Côtes levées + légumes sautés dans le beurre + patate douce
  3. Poulet au four avec chou, carottes et oignons
  4. Sauté asiatique de légumes + viande haché + sauce de coconut aminos (info ici)
  5. Oeufs + pommes de terre rissolées avec oignon et bacon + sauté de kale

Quatrième rangée:

  1. Boulette de viande hachée avec sauté de légumes (oignons, carottes et brocoli), patate douce et beurre
  2. Tranches de mangue fraîche saupoudrée de noix de coco râpée non-sucrée
  3. Pâté de foie servi sur tranches de pommes avec quelques mûres
  4. Petit gâteau au chocolat paléo dans une tasse (recette ici)
  5. Crème glacée paléo (banane + framboises + lait de coco)

Vous trouverez également plus de 40 recettes paléo originales, délicieuses et nutritives dans mon livre Je me mets au paléo.

Épisode 007 de la radio paléo: FAQ – végétarisme, protéines végétales, perte de poids, jus d’herbe de blé, lait sans lactose, coconut aminos, Chrono-Nutrition, FIV, grossesse paléo, etc.

Cette semaine, Aglaée continue de répondre à vos questions concernant le paléo et la nutrition.
Voici la liste des sujets abordés:

SAMSUNG CSC

Aglaée répond à toutes vos questions à la radio paléo!

Végétarisme et paléo?

Article répondant aux attaques
de la végane Élise Desaulniers

  • Protéines végétales
  • Perte de poids avec le paléo

* Article: Manger paléo pour perdre du poids
* Article: La vie après le défi paléo 30 jours

  • Est-ce paléo?
    • Jus d’herbe de blé
    • Coconut aminos
    • Lait sans lactose
  • Chrono-Nutrition
  • FIV (fertilisation in vitro) et le paléo
  • Grossesse paléo
Coconut Aminos sur Amazon.CA

Coconut aminos sur amazon.CA

L'assiette paléo équilibrée

L’assiette paléo équilibrée

QUESTION & SUGGESTIONS?

Si vous avez des questions à soumettre  ou si vous voudriez être un invité pour une prochaine émission, faites-le ici.

LA RADIO PALÉO SUR ITUNES!

La radio paléo est maintenant disponible sur iTunes.  Abonnez-vous pour que les émissions se téléchargent automatiquement chaque mardi. En même temps, j’apprécierais si vous pourriez prendre quelques minutes pour laisser un commentaire pour aider la radio paléo à atteindre un plus grand nombre de personnes. 😉

Merci et à la semaine prochaine,

Aglaée

ÉCOUTEZ LE DERNIER ÉPISODE DE LA RADIO PALÉO:

gi

Épisode 007 –FAQ – Aglaée répond à vos questions

RFC2015

Geneviève n’a plus de problème d’hypoglycémie et Pascal est enfin soulagé des douleurs de sa spondylarthrite ankylosante en moins de 4 mois grâce au paléo

Pascal souffre de spondylarthrite ankylosante

Mon conjoint a souffert pendant des années de maux de dos et de plusieurs articulations avant d’être diagnostiqué il y a 4 ans avec une spondylarthrite ankylosante (SA).

Depuis, il a été mis sous anti inflammatoire puissants (AINS) qu’il doit prendre 2 fois par jour, accompagné de médicaments pour contrôler l’acidité que lui occasionne les AINS et d’autres pilules pour soulager les migraines fréquentes qu’il faisaient.

Malgré la médication, il continuait d’avoir de la douleur, ses problèmes digestifs empiraient à cause de l’irritation que provoquaient les AINS et il n’arrivait toujours pas à dormir la nuit.

Le rhumatologue lui a dit que rien d’autres ne pouvaient améliorer sa condition et qu’il était condamné à vivre ainsi pour le reste de sa vie. On lui a dit que les traitements d’immunosuppression étaient la prochaine et dernière étape pour tenter de le soulager.

Éliminer le gluten aide pascal à contrôler ses douleurs

Il y a environ 3 ans, sous les recommandations d’Aglaée, mon conjoint a accepté de couper tout le gluten de son alimentation (non sans difficulté!). Il fut étonné de constater que sa douleur était maintenant sous contrôle, à condition qu’il poursuive parallèlement la prise des AINS à raison de 2 fois par jour.

Geneviève souffre de chutes de pression et de crises d’hypoglycémie

Pendant la même période, j’ai souffert de chutes de pression importantes à plusieurs reprises qui m’ont conduite à de courtes hospitalisations. Malgré tous les tests effectués, la cause exacte n’a jamais été connue.

Depuis l’adolescence, j’étais le type de personne qui grignotait en permanence, mangeant des dizaines de collations par jour. J’avais souvent des crises d’hypoglycémie qui m’obligeaient à devoir manger immédiatement, sous peine de tremblements, sueurs, étourdissements, faiblesses, etc. On m’a diagnostiquée hypoglycémique, sans connaître le pourquoi.

En juin 2013, je suis tombée enceinte et après une grossesse difficile, un bébé au sommeil presqu’inexistant depuis un an et une intolérance aux produits laitiers qui avait forcé une grande transformation de mon alimentation pendant l’allaitement (mais qui m’avait aidé à me préparer à un régime d’éviction et m’avait poussé à cuisiner davantage!), j’étais au bout du rouleau en décembre 2014.

Je sentais que je touchais le fond du baril et mes réserves d’énergie étaient épuisées. Je devais faire quelque chose.

Nous devions faire quelque chose… nous avons décidé de donner une chance au paléo

Après maintes lectures, mon conjoint et moi avons décidé de donner une chance au paléo lors du défi 30 jours de Janvier 2015.

Après seulement 10-15 jours, les résultats ont commencé à se faire sentir. Lentement mais sûrement, je retrouvais de l’énergie et les douleurs de mon conjoint disparaissaient peu à peu…

Après environ un mois, il réalisait qu’il oubliait fréquemment de prendre ses anti inflammatoires et que la douleur ne revenait pas.

Dans mon cas, en plus de retrouver de l’énergie, je n’avais plus cette sensation de faim quasi permanente que je connaissais depuis plus de 15 ans! Je mangeais que 3 repas par jour et n’avais plus de fringales…

Maintenant après 4 mois de paléo…
on ne retournera jamais en arrière!

Voilà maintenant 4 mois que nous sommes au Paléo de base à 90% du temps.

Mon conjoint a diminué sa médication de 50%
(un comprimé par jour maintenant!)
et son énergie a augmenté de 400%.
Il a également perdu 10 livres (4 kg) en seulement 4 mois
sans le moindre exercice physique supplémentaire.
Ses migraines sont également passées
de deux par semaines à moins d’une par mois.

Quant à moi, mon énergie revient et mes fringales,
mes troubles de pression et d’hypoglycémie ont disparu.

spondylarthrite ankylosante, hypoglycémie

Une petite famille paléo heureuse!

Appliquer le paléo dans la vie de tous les jours pour sauver du temps sans dépenser davantage!

Nous avons maintenant réorganisé notre façon de s’alimenter. Nous achetons la viande en grande quantité d’un producteur local qui nous livre directement à notre porte à un prix équivalent à celui trouvé en épicerie.

Le congélateur est maintenant rempli de viandes et de poissons emballés sous vide en petites portions, ainsi que de légumes et fruits bios congelés. Nous recevrons cet été un panier hebdomadaire de légumes bios frais.

L’activité de ‘faire l’épicerie’ est disparue de notre calendrier de la semaine et nous sauvons ainsi au minimum 2 heures par semaine (soit 100 heures par année!!!) puisque nous n’avons plus à feuilleter les circulaires pour trouver les spéciaux et courir les épiceries 2-3 fois en circulant dans toutes les allées pour trouver des produits transformés.

Chaque repas, nous ouvrons le congélateur et prenons une pièce de viande de notre choix, un sac de légumes et nous avons toujours sous la main des pommes de terre, patates douces, plantain ou autres sources de glucides. Les repas se préparent ainsi en 15-30 minutes maximum.

Pour nous, ce fut une révélation et n’avons pas l’intention de retourner en arrière. Nous avons maintenant trouvé une alimentation qui convient à notre corps et à notre style de vie. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

Merci Aglaée pour tous tes conseils et tes réponses à nos nombreuses questions!

Geneviève Lemelin de Bécancour, Canada

Chou-fleur grillé (presque comme du popcorn!)

J’adore le chou-fleur. Il est si versatile et peut remplacée une purée de pommes de terre si on veut réduire sa consommation de glucides ou réduire son IG (indice glycémique) et même l’utiliser avec des oeufs pour remplacer des croûtes pour la pizza (recette à venir plus tard)!

Une de mes façons préférées de consommer le chou-fleur est de le faire griller au four. Hé oui, ça goûte pratiquement comme du popcorn (maïs soufflé) une fois prêt. Vous pouvez le servir en accompagnement ou directement comme ça (chaud ou froid) comme collation.

SAMSUNG CSC

Chou-fleur grillé

Ingrédients

  • 1 tête de chou-fleur
  • 2 c. à table (30 ml) de beurre
  • assaisonnements au goût (sel, poivre, épices ou fines herbes)

Préparation

  1. Laver le chou-fleur et le couper en petits fleurons.
  2. Mettre en une couche dans un plat allant au four.
  3. Ajouter le beurre  et les assaisonnements.
  4. Mettre au haut du four à 375F (190C).
  5. Faire cuire pour 40-45 minutes en retournant aux 15 à 20 minutes.
  6. Mangez en accompagnement avec votre repas paléo ou comme ça en collation!

 Bon appétit! 🙂

Un mois de menu paléo GRATUIT!

Le menu paléo 30 jours sur lequel je travaillais dans les dernières semaines est finalement prêt!

Ça vous donne pleinement le temps de vous préparer pour la sortie de mon livre « Je me mets au paléo » à la fin de ce mois en France et quelques semaines plus tard au Québec et ailleurs.

Menu paléo 30 jours GRATUIT (pdf)

Pour l’obtenir, tout ce que vous avez à faire est vous abonner à mon infolettre. Après votre confirmation, vous recevrez un deuxième courriel avec le lien de téléchargement pour obtenir votre copie GRATUITE du menu 30 jours Je me mets au paléo. 🙂

En plus du menu paléo, le fichier pdf inclut également:

  • une liste de courses pour chacune des 4 semaines,
  • un menu de 7 jours vierge si vous voulez créer votre propre menu paléo ainsi que
  • la pyramide paléo et l’assiette paléo que vous pouvez imprimer et mettre sur votre frigo.

Plusieurs des repas du menu utilisent une des recettes qui sera disponible dans mon livre « Je me mets au paléo » alors vous allez devoir attendre la sortie pour avoir tous les détails et pouvoir utiliser ce menu.

En attendant, vous pouvez vous en inspirer et vous préparer.

Bon appétit!

Aglaée de Je me mets au paléo

Cliquez sur l’image ci-dessous
pour vous abonner à l’infolettre et
obtenir votre menu paléo 30 jours.

menu paleo

Abonnez-vous à l’infolettre pour recevoir 30 jours de menu paléo GRATUIT!

Les 5 erreurs les plus communes lorsque l’on se met au paléo

La popularité de la diète paléo a augmenté très rapidement dans les dernières années et plusieurs décident de s’y mettre pour profiter de ses nombreux bénéfices, incluant:

  • l’atteinte d’un poids santé (perte de poids ou gain de poids selon la situation,
  • le contrôle de problèmes intestinaux,
  • l’amélioration des niveaux d’énergie,
  • l’équilibre hormonal,
  • le contrôle de la glycémie,
  • l’amélioration d’une condition auto-immune ou
  • l’optimisation de ses performances au gym.

Je suis toujours contente lorsque les gens donne une chance au mode d’alimentation paléo mais ça m’attriste lorsqu’ils n’obtiennent pas les résultats désirés par manque d’information. Oui, il y a beaucoup de livres et de sites internet dédiés au paléo, l’information donnée n’est malheureusement pas toujours juste.

En tant que nutritionniste qui mange paléo depuis 5 ans et qui a travaillé avec des centaines de clients se mettant au paléo, voici les 5 erreurs les plus communes que les gens font.

 

Les 5 erreurs les plus communes
lorsque l’on se met au paléo

 

1. Manger trop de viande 

PrintLa première erreur est de penser que manger paléo consiste à manger de grande quantités de viande. Ce n’est pas du tout le cas!

En fait, la quantité de protéines dans l’alimentation paléo n’est pas tellement différente de ce qui est recommendé même par les nutritionnistes conventionnels.

L’alimentation paléo n’est PAS une diète hyperprotéinée (haute en protéines).

Cliquez sur l’assiette paléo à gauche pour l’agrandir et mieux comprendre de quoi devrait avoir l’air une assiette paléo équilibrée.

Pour la plupart des gens, la portion de protéines devrait correspondre à la grosseur de la paume de la main… et la reste de l’assiete devrait provenir d’aliments d’origine végétale, tels que des légumes, des racines et des fruits.

Manger paléo veut souvent dire manger plus de légumes que les végétariens!

 

2. Ne pas manger assez
(surtout de bons gras!)

Une autre erreur très commune pour les gens qui se mettent au paléo est de ne pas manger suffisamment. Si vous lisez un peu sur le paléo, vous avez sûrement appris que mesurer les portions et compter les calories ne sont pas du tout recommendé. Toutefois, il faut tout de même s’assurer de consommer des portions adéquates et une quantité appropriée de calories pour bien fonctionner.

Il est important de manger un minimum de calories pour permettre de combler nos besoins nutritionnels (macronutriments, vitamines, minéraux, antioxydants…).

La diète paléo n’est pas une diète hypocalorique, quoi qu’elle aide souvent les gens nécessitant une perte de poids à mieux contrôler leur appétit et à se sentir rassasier avec des portions plus appropriées à leur corps.

En coupant les produits céréaliers, les légumineuses (incluant le soya et les arachides), les huiles végétales, le sucre et les aliments transformés, plusieurs oublient de remplacer ces calories par autre chose de plus nutritif.

Une partie des aliments éliminés peuvent être remplacés par plus:

  • de légumes,
  • des fruits,
  • des racines (pomme de terre, patate douce, betterave…),
  • des courges d’hiver,
  • des noix et des purées de noix…

Mais ce qui manque habituellement dans
l’assiette paléo des débutants sont les GRAS!!!

Manger paléo, c’est manger plus de gras. Et oui, surtout des gras saturés et monoinsaturés provenant des aliments suivants:

  • du beurre et du beurre clarifié (ghee), idéalement de vaches de pâturage
  • de l’huile de coco, idéalement vierge et biologique
  • des avocats et de la guacamole
  • de l’huile d’olive ou de l’huile d’avocat (extra-vierge)
  • du bacon et son gras (oui, une nutritionniste vous dit de manger du bacon!) 😉
  • de la graisse de canard
  • la peau du poulet
  • des noix (amandes, noisettes, macadam) et leurs purées
  • de l’huile de palme (obtenue de façon responsable)

Paleo_CoverVoilà!Consultez l’assiette santé plus haut pour savoir combien en ajouter car des bons gras paléo devraient être présents à chacun de vos repas. Ils aident à la satiété, promouvoient l’absorption de plusieurs nutriments liposolubles (oméga-3, vitamines A, D, E et K ainsi que plusieurs autres antioxydants comme la coenzyme Q10), aident votre corps à mieux brûler les gras et sont tout simplement délicieux.

Et non, les gras paléo ne bloqueront pas vos artères… je discute de ce sujet en profondeur dans mon livre.

 

3. Ne pas ajouter de sel (non-raffiné)

Du sel? N’est-ce pas l’ennemi de vos artères et de votre pression artérielle?

Si vous voulez une réponse simple: NON.

Puisque les aliments paléo sont naturels et non-transformés, ils contiennent très peu de sodium (sel). Et nous avons BESOIN d’une certaine quantité de sodium pour bien fonctionner. Surtout lorsque nous faisons la transition à une alimentation plus faible en glucides comme la diète paléo (puisqu’elle élimine les produits céréaliers et le sucre).

Ne pas ajouter de sel à ses aliments est l’une des raisons pour lesquelles plusieurs personnes souffrent d’effets secondaires, tels que de la fatigue,  de la constipation, des étourdissements ou des maux de tête, lorsqu’ils adoptent une alimentation paléo.

La plupart des gens fonctionnent mieux avec 1/2 à 1 c. à thé/café (soit 2 à 5 ml) de sel par jour! Ce sel peut faire parti de vos repas ou être ajouté à votre verre d’eau si vous préférez.

Quel sel devrais-je utiliser?

Avant de vous jeter sur votre salière, regardez quel type de sel vous avez dans votre cuisine. Le sel de table est habituellement très transformé.

Il est préférable de choisir un sel non-raffiné puisqu’il va goûter beaucoup meilleur tout en vous apportant une variété de minéraux (pas seulement que du sodium comme dans le sel de table). Mes sels non-raffinés préférés sont le sel himalayen et le sel celtique.

 

4. Ne pas maximiser la densité nutritive

Se mettre au paléo n’est pas comme se mettre à n’importe quelle autre diète ou régime.

Manger paléo, c’est plutôt un style de vie où l’on décide de manger d’une certaine façon pas seulement pour atteindre un poids santé mais surtout pour se sentir bien et réduire notre empreinte environnementale sur la planète.

Pour se faire, il est important d’aller au-delà du repas paléo débutant qui inclut une poitrine de poulet, des brocolis cuits à la vapeur et de l’huile de coco. Bien que ces aliments soient paléo, ils ne vous permettent pas de maximiser la densité nutritive de votre alimentation.

Je comprends qu’il soit assez difficile de comprendre ce qu’est le paléo au paléo et de s’y mettre au départ, mais après un certain temps il est important d’explorer une plus grande variété de légumes, de fruits, de racines et de gras.

Il est aussi une très bonne idée pour votre santé d’essaye de découvrir davantage les abats (foie, coeur, os et autres organes) qui sont EXTRÊMEMENT nutritifs.

Saviez-vous que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs mangaient toujours
les abats en premier et qu’ils donnaient les restants de viande de muscle
(la viande qu’on mange tout le temps) aux chiens?
Pourquoi faisons-nous le contraire aujourd’hui?
Avons-nous oublié de suivre la sagesse de nos ancêtres? 

 

5. Ne pas S’informer d’où viennent ses aliments

Dans les mêmes lignes que l’erreur #4 ci-dessus, une des erreurs les plus communes lorsque les gens se mettent au paléo est de continuer à acheter tous leurs aliments au supermarché sans se poser plus de questions.

Oui, peut-être que les aliments que vous mangez correspondent à la définition de paléo… mais avez-vous pensé à d’où vous aliments viennent? Est-ce que des produits chimiques et pesticides sont utilisés pour leur production? Pourraient-ils contenir des OGMs (organismes génétiquement modifiés)? Est-ce que les animaux sont traités de façon humaine? Sont-ils nourris de façon optimale pour qu’ils soient en santé? Sont-ils bourrés d’antibiotiques, d’OGMs, d’hormones et de résidus de pesticides?

Manger de la viande est compatible avec respecter la vie animale.

D’oû viennent vos aliments?

Si vous voulez faire plus que de manger paléo et voulez vraiment en faire un mode de vie, commencez à vous poser ces questions.

Visitez les marchés fermiers.
Contactez des agriculteurs.
Et surtout, n’ayez pas peur de poser des questions.
C’est votre santé et celle de la planète qui est en jeu après tout.

 

Qu’en pensez-vous? 😉

De quoi a l’air une assiette paléo?

Peut-être commencez-vous à mieux comprendre ce qu’est l’alimentation paléo maintentant que vous avez une liste des aliments paléo (cliquez ici pour l’obtenir)… mais vous n’êtes pas encore certains de comment assembler ces différents aliments dans votre assiette pour créer un repas paléo équilibré?

Suivez ce guide tout simple pour avoir les bonnes proportions des différents macronutriments (lipides, protéines et glucides) et des micronutriments (vitamines, minéraux et antioxydants).

Une grande partie de l’assiette paléo est dédiée aux légumes…!

En fait, la plupart des gens qui mangent paléo mange plus de légumes que la majorité des végétariens! Ensuite, complétez avec une portion de protéines animales et des assaisonnements au goût.

Mais n’oubliez surtout pas d’ajouter de bons gras!

Il peut faire bizarre lorsque l’on commence à manger paléo de penser à manger suffisamment de gras, mais c’est vraiment important! Les gras sont une excellent source d’énergie et ceux inclut dans l’alimentation paléo ne sont pas des calories vides. Au contraire, ils fournissent des nutriments vraiment important au fonctionnement optimal de votre corps… alors soyez généreux!

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger l’assiette paléo en version pdf. Imprimez-la et accrochez-la sur votre frigo pour vous guider lorsque vous cuisinez.

Print

LogoPDF

Téléchargez le pdf!