Combien d’oeufs peut-on manger avec la diète paléo? Et le cholestérol dans tout ça?

Question de la semaine:

les oeufs et le cholestérol

Nicolas de Paris m’envoie cette question:

Bonjour Aglaée,

Je voulais savoir combien d’oeufs nous pouvons manger dans la semaine… j’entends souvent « il faut pas manger beaucoup d’oeufs c’est dangereux » je pense que c’est une légende maibon comme l’oeuf a une place centrale dans le modèle paléo, je demande!!

 Merci d’avance pour votre réponse!

Nicolas (Paris)

Devrions-nous limiter notre consommation d'oeufs avec la diète paléo?

Devrions-nous limiter notre consommation d’oeufs avec la diète paléo?

 

Voici ma réponse.

La réponse simple et courte:

Autant que vous voulez! 😀 Youppi!

La réponse plus approfondie:

Il est malheureux que les gens aient encore peur des oeufs et du cholestérol… En fait, bien qu’il existe encore une certaine contreverse avec les gras saturés, le cas du cholestérol alimentaire a été réglé il y a déjà plusieurs années…

… mais le message des études scientifiques ne semble malheureusement pas s’être rendu à la plupart de docteurs et nutritionnistes.

Il est maintenant reconnu que le cholestérol alimentaire n’affecte PAS le cholestérol sanguin.

Je répète, il n’y a aucun lien pour la plupart des gens entre la quantité de cholestérol que vous mangez dans vos oeufs et autres aliments et votre bilan lipidique! 

En fait, 70% des gens ne sont pas du tout affectés en mangeant 6 à 8 oeufs par jour! L’autre 30% est affecté mais l’augmentation du cholestérol sanguin touche autant le c holestérol LDL (considéré « mauvais ») que le HDL (considéré « bon »). Mais en fait, cette classification des lipoprotéines (LDL, HDL, etc) et la façon dont elles sont utilisées pour estimer le risque de maladies cardiovascularires est complètement dépassée… mais bon, ce sera pour un autre billet!

En fait, manger 3 oeufs par jour pourraient réduire votre risque de souffrir de maladies du coeur! Une étude avec 52 participants a montré que mangé 3 oeufs par jour pour une période de 12 semaines ont réduit leur LDL dense de petite taille de 18% (ceux qui sont vraiment athérogènes et qui causent de la plaque dans vos artères, pas seulement les LDL totaux).

En plus, remplacer votre petit déjeuner riche en glucides (céréales à petit déjeuner, muffins, croissants, pains, jus de fruits, lait, etc) par un repas à base d’oeufs qui sont pauvres en glucides et riches en protéines et en gras peut protéger votre coeur, en réduisant vos triglycérides sanguins et en augmentant votre « bon » cholestérol HDL. Ces chiffres sont beaucoup plus important pour déterminer votre risque de développer des maladies cardiovasculaires.

 

Pourquoi vous devriez manger PLUS de cholestérol

Oui, oui! On a besoin de cholestérol!

Ne jetez surtout pas vos jaunes d’oeuf… ou si vous le faites, envoyez-les moi svp!!! 😉

Le blanc d’oeuf ne contient presqu’uniquement que des protéines alors que les jaunes d’oeufs sont une mine de nutriments.

En plus d’être riche en plusieurs vitamin B, tels que la vitamine B12 (carence fréquente), les oeufs sont l’une des seules sources (avec le foie) de choline.  Ce nutriment est très important pour vos neurotransmetteurs, la détoxification de votre corps et la communication entre vos cellules. Une carence pourrait même être associé à la stéatose hépatique non-alcoolique (foie gras).

Et le cholestérol qui fait si peur à bien des gens est en fait super important pour votre santé. Surtout pour votre cerveau. Si votre mémoire et votre cognition sont importants, mangez du cholestérol! Même si le cerveau ne correspond qu’à 2% du poids de tout notre corps, il contient 25% du cholestérol de notre corps… parce qu’il en a réellement besoin pour fonctionner de façon optimale!

Vous pouvez également lire ce billet où j’explique la différence au niveau de la valeur nutritionnel entre les oeufs de poules en cage comparativement aux oeufs de poules en liberté.

Miam, un jaune d'oeuf foncé est un jaune d'oeuf super nutritif!

Miam, un jaune d’oeuf foncé est un jaune d’oeuf super nutritif!

 

Qui devrait faire attention aux oeufs?

allergies ou intolérance alimentaire

Bien sûr, si vous avez une allergie aux oeufs, n’en consommez pas. Même chose si vous avez une intolérance alimentaire. Assurez-vous d’obtenir votre cholestérol et vitamine B12 de protéine animale et votre choline en consommant du foie de façon  hebdomadaire.

Pour ceux qui ont déjà:

  • des intolérances alimentaires (intolérance au gluten par exemple)
    mais qui tolère encore les oeufs,
  • un intestin poreux ou
  • des problèmes digestifs,

il est peut-être prudent de ne pas consommer des oeufs à tous les jours
et de donner des pauses sans oeuf de 2 à 3 jours à la fois de temps à autre.

Ce n’est qu’une mesure préventive pour éviter de développer une intolérance aux oeufs,
ce qui serait TRÈS dommage!

 

diagnostique de maladie auto-immune

Si vous avez été diagnostiqué avec une maladie auto-immune, il est important de savoir que plusieurs aliments considérés paléo, tels que les oeufs, les solénacées (tomate, pomme de terre, aubergine, poivron, piment…) ainsi que les noix peuvent être problématique pour certains. J’aborderai davatange ce sujet dans le cadre d’un prochain billet.

Mais si vous avez une maladie auto-immune, telle que le diabète de type 1, l’arthrite, de l’hypothyroïdie ou de l’hyperthyroïdie par exemple, il y a un risque que vous ayez un intestin poreux et/ou une intolérance aux oeufs.

Si vous avez encore des symptômes en mangeant paléo, peut-être devriez-vous essayer le protocole paléo auto-immune et éliminer les oeufs pour quelques semaines pour voir si ce changement pourrait améliorer votre santé. Plus de détails sous peu sur le blog.

* Note: Consultez votre médecin si vous avez un problème d’hypercholestérolémie familiale ou une maladie génétique.

Publicités

La pomme de terre, paléo ou pas?

Avez-vous entendu de cette grande contreverse dans la communauté paléo?

Et oui, la question du jour est:

« est-ce que la pomme de terre
(ou patate) est paléo ou pas? »

chocolate cake in a mug

La raison pour laquelle certaines personnes croient encore que la patate n’est pas paléo remonte à un des premiers livres écrit au sujet de la diète paléo qui l’éliminait puisqu’elle ne semblait pas avoir été consommée durant la période paléolithique.

Mais il ne faut pas oublier que d’autres aliments acceptés dans l’alimentation paléo, tels que l’huile de coco, le beurre et le chocolat noir, ne faisaient pas partis non plus de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs à l’époque paléolithique.

L’alimentation de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs
n’Est qu’un guide…!

Bien qu’on utilise l’alimentation de l’homme avant l’introduction de l’agriculture comme guide pour savoir ce que l’on devrait manger aujourd’hui, ce n’est qu’un guide. Il faut ensuite analyser l’aliment en question d’un peu plus près afin de décider s’il peut faire parti de l’alimentation paléo ou pas.

La pomme de terre comme tous les autres légumes racines est permise dans la diète paléo puisqu’il s’agit d’une racine. La patate est un aliment avec qu’un seul ingrédient, non-transformé et apportant une bonne dose de nutriments.

Non à la pelure et aux parties vertes de la patate

Il est toutefois important de ne PAS consommer la pelure (contrairement à ce que la plupart des diététistes-nutritionnistes disent) ou les parties vertes (solanine) qui contient des antinutriments. Qu’est-ce que c’est que ça? Des antinutriments sont, comme leur nom l’indique, des composés qui nous empêchent d’absorber les nutriments, principalement des minéraux comme le fer, le magnésium et le zinc, que nous consommons au même repas… Mieux vaut éviter!

Attention aux glucides

Pour les gens qui essaient de réduire leur apport en glucide, que ce soit pour perdre du poids ou mieux contrôler sa glycémie, son taux de sucre ou son diabète, il est important de savoir qu’une patate de grosseur moyenne contient l’équivalent des glucides trouvés dans 2 tranches de pain (30 g de glucides) et que son indice glycémique (IG) est relativement élevé (surtout si consommée seule).

Famille des solénacées + arthrite = ouch!

Pour les gens qui souffrent d’arthrite ou d’une malade auto-immune,
les aliments appartenant à la famille des solénacées ne sont pas l’idéal. Ceci inclut:

  • pomme de terre (exception: patate douce)
  • tomate
  • aubergine
  • poivrons
  • piments de toutes sortes (incluant poudre de chili, tabasco, etc)
  • baie goji
  • cerises de terre

Si c’est vous, il vaudrait donc mieux remplacer la pomme de terre par la patate douce
ou d’autres légumes / légumes-racines.

En fait, il serait préférable d’éviter tous les aliments de la famille des solénacée pour au moins 1-3 mois avant de le réintroduire pour voir comment ils affectent vos symptômes.

conclusion

La pomme de terre peut faire partie d’une alimentation paléo équilibré.

Pas à tous les jours et pas pour remplacer des aliments plus nutritifs bien sûr. Il est également préférable de choisir des pommes de terre biologiques car c’est l’une des cultures qui contient le plus de résidus de pesticides (donnée sdes États-Unis).

Et vous, mangez-vous des patates?

Alors voilà, c’est mon opinion.

Le paléo c’est utilisé l’alimentation de nos ancêtres comme un guide pour mieux analyser quels aliments modernes sont optimaux pour la santé. Personnellement, je mange des pommes de terre à l’occasion.

Pour réduire l’impact sur ma glycémie (taux de sucre) dû à son contenu en glucides et haut IG, je la consomme toujours dans le cadre d’un repas avec une portion de protéines et une portion de généreuses de bons gras paléo. 😉

Une autre façon de réduire l’IG de la pomme de terre est de la faire cuire, puis de la faire refroidir avant de finalement la faire réchauffer pour consommer. Le processus de refroidissment après cuisson permet de « rétrograder » l’amidon et en réduit l’IG. 😉

Et vous, mangez-vous des patates?