régime paléo

Régime paléo : tout savoir sur le régime de nos ancêtres

Régime Paléo, est-ce que le régime de nos ancêtres est fait pour vous ? Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est le régime paléo, comment il a été découvert, les bienfaits étonnants du régime Paléo sur votre santé, quels sont les aliments autorisés dans le régime paléo et les aliments interdits, et enfin, si le régime Paléo peut vous faire maigrir / perdre du gras (perte de poids).

Le régime Paléo, qu’est-ce que c’est ? 

Le régime Paléo c’est ce que l’on pourrait appeler, l’un des premiers régimes alimentaires de l’être humain. En effet, dit comme ça, on se rend compte que c’est plutôt un très vieux « régime » alimentaire plutôt qu’un effet de mode

Mais d’ailleurs, comment sait-on ce que nos ancêtres mangeaient ? Et « Paléo » ça veut dire quoi ? 

Nous savons ce que nos ancêtres avaient l’habitude de manger de plusieurs façons. 

Déjà à cette époque, il n’y avait pas d’industrialisation, donc tous les produits que nous voyons aujourd’hui dans les magasins n’étaient pas présents, ce qui enlève une bonne quantité des aliments que nous consommons tous les jours ! 

Ensuite, la paléontologie, au travers de différents outils scientifiques, a permis d’identifier l’impact que les aliments pouvaient avoir sur nos dents, de cette façon, on a pu analyser l’alimentation qu’avaient nos ancêtres au Paléolithique. 

Oui parce que « Paléo » est le diminutif de Paléolithique ! Pour vous donner une idée, nous sommes, au moment où j’écris cet article, en 2021, et bien le paléolithique c’était y a plus de 200 000 ans ! 

Mais ce n’est pas tout ! Aujourd’hui, il y a encore des tribus dans le monde qui vivent comme nos ancêtres ! Oui, notamment les Hazda, qui est une population africaine qui vit encore de chasse et de cueillette

Nous avons pu notamment aller observer leur style de vie et leur alimentation. On a pu ainsi dresser les premiers « codes » de ce que l’on appelle aujourd’hui le régime Paléo ! 

Mais pourquoi s’intéresser au Régime Paléo ? 

Loren Cordain, un scientifique a été choqué lorsqu’il découvrit que ces populations chasseurs cueilleurs (comme les Hazda), n’avaient pas de problèmes de santé, comme nous avons aujourd’hui ! 

  • Pas de maladies cardiovasculaires 
  • Pas d’acné, même à l’adolescence 
  • Pas de surpoids ni d’obésité 
  • Pas de problèmes de sommeil 
  • Pas de maladies chroniques 

On peut alors se poser la question suivante : est-ce que leur alimentation permet de prévenir l’émergence de ces maladies ? 

C’est une très bonne question ! Leur alimentation et leur style de vie semblerait être à l’origine de leur santé de fer

Le régime Paléo bienfaits

Maintenant que l’on sait ce qu’est le régime Paléo et comment il a été découvert, intéressons-nous maintenant aux bienfaits que le Paléo pourrait nous apporter ! 

Toujours pour revenir à Loren Cordain, lorsqu’il observa les peuplades chasseurs cueilleur, il se rendit compte de plusieurs choses : 

  • Ces derniers pratiquaient une activité physique quotidienne ;
  • Ils excluaient naturellement certains aliments ;
  • Ils ne souffraient pas de stress ni d’anxiété ;
  • Ils dormaient plus de 7-8h par nuit ;
  • Ils respectaient le rythme jour/nuit.

On peut alors définir, à partir de ces observations les 4 principaux piliers du régime Paléo que l’on appellera donc par la suite non pas « régime » au sens « régime alimentaire » ou encore « rééquilibrage alimentaire » mais plutôt « Modèle Paléo ». 

Ainsi, le modèle Paléo regrouperait les piliers suivants : 

  • Le sommeil 
  • Le mental (niveau de stress, anxiété, etc)
  • L’alimentation 
  • L’activité physique 

Ce sont sur ces 4 principaux piliers que les tribus Paléo modernes ont l’air de fonctionner et ce sont ces 4 piliers qui leur confèrent cette santé de fer

Le sommeil : premier pilier du régime Paléo 

sommeil

Dans nos civilisations modernes, nous dormons de moins en moins, nous avons du mal à nous endormir et parfois notre sommeil est même entre-coupé. 

Si bien qu’en 50 ans seulement, nous avons perdu 1h30 de sommeil, ce qui est considérable. Cette diminution a un impact catastrophique sur notre santé ! 

Lorsque nous dormons, nous produisons des molécules anti-inflammatoires, qui permettront durant la journée de faire face aux différentes agressions. 

Notre corps, pendant le sommeil évacue les toxines se trouvant dans notre corps est surtout dans notre cerveau, ce qui nous permet de nous réveiller avec les idées claires ! 

Enfin, le sommeil permet de mémoriser ! Sans sommeil, il serait quasiment impossible de se souvenir de notre vie déjà vécue et d’ailleurs à terme, sans sommeil, nous mourrons

Les tribus Paléo l’ont bien compris, et peut-être même mieux que nous ! 

En effet, ces peuples respectent de façon stricte le rythme jour / nuit. Ils vont se coucher peu après le coucher du soleil, et se réveillent un peu après son lever ! 

Nous savons que cette façon de fonctionner est la meilleure, car le soleil a un impact sur nos hormones ! Le jour, il permet de nous stimuler, nous garder éveillé, nous sentir bien

La nuit, son absence provoque la libération d’autres hormones qui vont, quant à elles nous apaiser, nous endormir

Ce qui peut nous amener à nous poser 2 questions sur notre mode de vie actuel : 

1 – Nous ne respectons plus les rythmes jour/nuit, car le soir nous regardons la télévision ou autres écrans produisant de la lumière.

2 – Nous nous exposons plus au soleil la journée, nous sommes dans nos maisons, nos bureaux et nous ne sortons plus simplement pour « profiter du soleil ». 

L’impact s’en fait directement sentir : 

  • Augmentation de l’inflammation ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Problèmes de mémoire ;
  • Difficultés d’endormissement ;
  • Fatigue chronique ;
  • Stress chronique.

Pour retrouver un bon sommeil, vous savez ce que vous avez à faire ! Adoptez le mode de vie de nos ancêtres ! 

Le mental : deuxième pilier du régime Paléo 

Cela parait être un pilier plutôt étrange, mais en réalité pas vraiment. Nous délaissons trop notre côté psycho-émotionnel, si bien qu’aujourd’hui nous avons besoin de « boosteurs » artificiels pour nous sentir bien ! 

Dans les tribus Paléo modernes, il n’y a pas de stress chronique, ni d’anxiété ni de dépression, mais comment font-ils ?

C’est simple, lorsque l’on prend un peu de recul et que l’on se met à observer, analyser ce qui aujourd’hui nous stress tant, nous rend si anxieux et déprimé, et bien le compte est vite fait ! 

Les 5 facteurs le plus stressants dans la société moderne sont : 

  • Les problèmes financiers ;
  • Les problèmes liés au travail ;
  • La perte d’un être cher ;
  • Le commencement un nouveau travail ;
  • Les maladies chroniques.

Parmi ces 5 facteurs, seul l’un d’entre eux peut être possible dans les tribus de chasseurs cueilleurs : la perte d’un être cher ! 

Le reste ce sont des « inventions » de notre société moderne, cette société que nous voulions très confortable et qui pourtant nous stresse et nous déprime au quotidien ! 

Un facteur qui participe énormément à la santé mentale et que nous avons oublié aujourd’hui, c’est la communication réelle entre êtres humains. J’insiste bien sur le côté « réel » de la communication. 

Car nous sommes une civilisation qui communique beaucoup, mais souvent au travers de technologies. 

Hors, nous savons que les discussions réelles entre êtres humains permettent : 

  • De se libérer de stress intense ;
  • De produire de la dopamine/sérotonine, les neurotransmetteurs du bonheur ;
  • De se sentir bien ;
  • De relativiser ;
  • De diminuer drastiquement le risque d’addictions (alimentaires ou autre) ;
  • De diminuer drastiquement le risque de souffrir de dépression.

L’activité physique : troisième pilier du régime Paléo 

sport

Les tribus paléo modernes sont en mouvement de façon constante, ce qui leur confèrent une vie active en permanence.

Le corps humain est un ensemble d’organes, et notamment de muscles et d’os. Ces organes ne sont pas faits pour rester immobiles ! 

En effet, on remarque que lorsque l’on stimule nos muscles, notre santé générale tend à s’améliorer, mais ce n’est pas seulement le cas de nos muscles. 

Nos os aussi, lorsqu’ils sont stimulés deviennent plus denses, une technique naturelle contre l’ostéoporose (en plus de celle de l’exposition au soleil), et oui comme quoi, pas besoin de manger 4 produits laitiers par jour, si riches en calcium pour prévenir l’ostéoporose ! 

Malheureusement, le constat est alarmant, nous ne bougeons pas ou plus et pourtant les médecins le savent : l’activité physique est un des outils (avec la communication) les plus puissants pour lutter contre les troubles anxieux, la dépression et la fatigue

Si vous êtes déprimé quotidiennement, fatigué, anxieux, stressé, alors je vous propose d’analyser vos actions, votre entourage et de vous poser les questions suivantes

  • Est-ce que je communique tous les jours avec d’autres humains ? (par communiquer j’entends avoir des discussions intéressantes, pas des discussions cordiales au travail) 
  • Est-ce que vous vous exposez au soleil
  • Pratiquez-vous une activité physique régulière
  • Est-ce que vous dormez comme il faut

Si pour la plupart de ces questions, la réponse est : non, alors vous pourrez prendre autant d’anxiolytiques et d’antidépresseurs que vous voulez, le problème aura du mal à se résorber ! 

L’alimentation : quatrième pilier du régime Paléo 

alimentation paléo

J’ai décidé de le mettre en dernier car c’est quasi toujours de l’alimentation dont on parle lorsque l’on évoque le régime Paléo ou le modèle Paléo. 

A juste titre, l’alimentation a un rôle clé dans notre santé, mais ce n’est pas le seul pilier sur lequel se concentrer. 

Bon, mais alors, qu’est-ce qu’ils mangeaient nos fameux ancêtres ? 

On reviendra en détail dans la liste des aliments paléo autorisés et interdits, mais déjà, nous allons nous concentrer sur les aliments qu’ils ne mangent pas ! 

Cela fait près de 70 ans que nous mangeons de façon industrielle. Le souci de l’être humain, c’est que 70 ans c’est suffisamment long pour qu’il considère qu’il a toujours manger comme ça. 

Nous sommes conditionnés à manger de cette façon, alors nous pensons que toute notre vie se résume à penser et manger comme suit : 

  • 3 repas par jour ;
  • 3 produits laitiers (pour le calcium) ;
  • Des céréales à tous les repas, c’est important (pour l’énergie) ;
  • Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée (le matin comme un roi, le midi comme un prince le soir comme un pauvre) ;
  • Le sucre donne de l’énergie au cerveau ;
  • Il ne faut pas manger beaucoup de calories pour maigrir ;
  • Le gras fait grossir.

Ces concepts actuels sont complètement erronés, mais pourtant toujours enseignés dans les facultés de médecine et études de diététique. 

De fait, on peut regrouper ces conseils nutritionnels en arguments marketing : 

  1. Le sucre et les féculents permettent de donner de l’énergie ;
  2. Le lait et les produits laitiers permettent de lutter contre l’ostéoporose ;
  3. Le petit déjeuner, on peut manger ce qu’on veut (1 tartine de Nutella, un jus de fruit, un fruit et un yaourt) ;
  4. Le gras fait grossir, donc privilégions les produits allégés. 

Malheureusement cette pensée réductionniste permet et a permit aux industriels de vendre des produits vides de nutriments, tout en vantant leurs mérites santé. 

Il y a 70 ans, l’industrie du sucre, du lait, des céréales n’existaient pas ou très peu, aujourd’hui ce sont les industries qui récoltent le plus de bénéfices ! 

Mais alors, une question doit vous tarauder depuis le début : si tous ces aliments : sucre, céréales, produits laitiers sont si bénéfiques pour notre santé, pourquoi sommes-nous si malades quand les tribus chasseurs cueilleurs modernes n’en consomment pas et se portent à merveille ? 

Et bien, parce que ces produits ne sont peut-être pas si bons pour notre santé ? 

Mais alors, ils mangeaient quoi exactement nos ancêtres ? 

Je vous laisse imaginer ce que mangent les gens qui vivent de chasse et de cueillette : 

  • Produits animaux : viande, poissons, oeufs 
  • Produits végétaux : légumes, oléagineux, légumes racines, fruits, … 

Et surtout, qu’est-ce qu’il ne mangent pas ? 

  • Ni céréales 
  • Ni légumineuses 
  • Ni sucre 
  • Ni produits industriels 
  • Ni viande industrielle 

Nos ancêtres ne cultivaient pas, ils n’élevaient pas d’animaux, ils n’avaient pas de machines industrielles permettant d’extraire le sucre des cannes à sucre. 

Paléo quels sont les bienfaits ?

En résumé de tout ce que nous venons de dire voici les bienfaits que l’on peut tirer du régime Paléo :

Pour le sommeil 

  • Endormissement rapide
  • Pas de sommeil entre-coupé 
  • Respect du cycle jour/nuit 
  • Sommeil long et de qualité 
  • Pas de fatigue au réveil 

Pour l’activité physique 

  • Stimule le cerveau, les muscles, et les os 
  • Participe à la perte de poids 
  • Modifie notre microbiote intestinal (nous rendant plus fort face aux infections) 
  • Diminue le risque de souffrir d’anxiété et de dépression 

Pour le mental 

  • Modifie nos neurotransmetteurs : + d’hormones du bien être 
  • Augmente la résilience, c’est-à-dire la capacité à affronter et se remettre des événements difficiles 
  • Diminue les risques de souffrir de problèmes d’addictions
  • Diminue les risques de souffrir d’anxiété, stress, dépression 
  • Nous permet de vivre en pleine conscience, ce qui augmente le bonheur 

Pour l’alimentation 

  • Diminue drastiquement le risque de maladies chroniques 
  • Améliore le sommeil 
  • Améliore le mental 
  • Diminue le risque de souffrir de problèmes de peau 
  • Diminue le risque de souffrir d’inflammation chronique 
  • Diminue le risque de souffrir de problèmes arthritique 
  • etc. 

Vous l’avez compris, nous avons toutes les raisons de tirer un maximum d’enseignements de nos ancêtres, leur style de vie et leur alimentation ! 

Petite FAQ sur le Régime Paléo

Comment fonctionne le régime paléo ?

Ce régime peut améliorer votre santé en éliminant les aliments riches en aliments transformés qui ont peu de valeur nutritive et trop de calories vides.
Ce régime met l’accent sur la consommation d’aliments véritables : légumes, fruits, poissons, viande de bonne qualité. Tous ces aliments regorgent de vitamines, de minéraux et de fibres, ce qui vous permet de vous rassasier plus rapidement et de manger moins de manière compulsive, ce qui contribue à limiter la prise de poids, bien que le régime paléo n’a pas été créé pour être un régime amaigrissant.

Comment débuter le régime paléo ?

Les aliments paléo comprennent la viande, le poisson, les œufs, les graines, les noix, les fruits et les légumes, ainsi que les graisses et les huiles saines.
Évitez les aliments transformés, les céréales et le sucre.
Vous pouvez également baser votre régime sur les aliments paléo, en y ajoutant quelques aliments sains modernes comme le beurre d’herbe et les pseudo-céréales sans gluten (quinoa, sarrasin)

Qu’est-ce que le régime paléo Cétogène ?

Le régime paléo cétogène est basé sur la consommation de graisses et de protéines animales. Il combine des aspects du régime paléo, qui s’inspire des aliments de nos ancêtres, et du régime cétogène, qui est un régime très pauvre en glucides. L’accent est mis sur la consommation d’aliments nutritifs et naturels, dont une grande partie de l’énergie provient de produits animaux.

Aliments autorisés et interdit en détail

La partie la plus pratique que les gens attendent le plus en général c’est savoir exactement : quoi manger dans le régime Paléo ?

C’est la question ! 

Tout d’abord je vais vous donner une petite liste non exhaustive puis par la suite, vous pourrez cliquer sur le lien ci-dessous pour avoir la liste de tous les aliments à imprimer ! 

Les aliments autorisés 

Les légumes

  • Les légumes racines 
  • Les légumes fruits 
  • Les légumes tiges
  • Les légumes bulbes 
  • Les courges d’hiver 
  • Les courges d’été
  • Les choux

Les fruits 

  • Les fruits du verger
  • Les agrumes 
  • Les fruits exotiques 
  • Les baies

Les viandes 

  • Volailles 
  • Gibiers 
  • Abats
  • Viandes d’élevage 

Poissons et produits de la mer 

  • Poissons d’eau de mer
  • Poissons d’eau douce
  • Crustacés, coquillages, mollusques 

Les oeufs 

  • Poules, cailles, canards, oie … 

Les noix, graines et oléagineux 

  • Fruits oléagineux 
  • Graines oléagineuses 
  • Noix 

Herbes, épices et condiments 

Les champignons 

Les huiles 

Les sucres naturels 

Les aliments interdits (ou à limiter) 

  • Les légumineuses 
  • Les pseudo-céréales 
  • Certains produits laitiers (vache…) 
  • Alcool
  • Céréales 
  • Huiles raffinées 
  • Sucre raffiné 
  • Produits sucrés raffinés 
  • Plats préparés 
  • Chips, biscuits apéritifs 

En cliquant sur le lien ci-dessous : vous trouverez la liste de tous les aliments Paléo autorisés et interdits ! 

Liste des aliments Paléo autorisés et interdits 

Le régime Paléo perte de poids

perdre du poids

Peut-on perdre du poids avec le régime Paléo ? Oui ! D’ailleurs c’est l’une des choses que les gens cherchent le plus avec le régime Paléo. 

Pour être très précis, la perte de poids ne sera que la conséquence d’une santé retrouvée ! 

>> Comment perdre du poids avec le régime Paléo ? 

C’est assez simple finalement. Les nouvelles découvertes scientifiques nous démontrent une chose évidente : la prise de poids serait la conséquence d’une inflammation chronique. 

Partons de ce postulat, qu’est-ce qui créer l’inflammation chronique ? 

  • Notre alimentation riche en produits industriels, huiles raffinées, sucres, céréales 
  • Notre manque de sommeil 
  • Notre manque d’activité physique 

Et maintenant vous le savez, le modèle paléo (régime Paléo) met en place tout un tas d’actions permettant non seulement de retrouver un poids de forme durable dans le temps, mais surtout la santé ! 

La perte de poids sera donc la résultante d’une diminution de l’inflammation du corps, d’une pierre deux coups, vous améliorerez votre santé tout en perdant du poids. 

Il n’est pas rare que les gens remarquent aussi avoir plus d’énergie, être moins fatigué, avoir les idées beaucoup plus claires, moins de douleurs ici et là, bref, moins d’inflammation dans le corps ! 

Le plus intéressant lorsque vous souhaitez perdre du poids avec le régime paléo, c’est qu’il n’y a pas de restriction en terme de quantité ! 

Le régime Paléo recette 

J’imagine que maintenant, après avoir lu tous les bienfaits du régime Paléo, la diminution de l’inflammation, les aliments autorisés et interdits, le régime paléo et la perte de poids, vous souhaitez maintenant des idées de recettes Paléo ? 

Que ce soit pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, le régime Paléo peut vous surprendre ! 

Régime paléo petits déjeuner 

Saviez-vous que l’on pouvait manger de la pâte à tartiner Paléo sur du Pain paléo ? Boire aussi du chocolat au lait végétal Paléo ? Ainsi, pour les débutants, vous pouvez retrouver votre petit déjeuner classique mais version paléo. 

Le but est de manger un petit déjeuner gourmand, bien entendu, l’idéal serait de manger le plus brut possible et le moins de mélanges alimentaires, mais lorsque l’on débute une transition Paléo, et bien il est toujours plus simple de retrouver nos habitudes. 

Je vous ai sélectionné mon TOP 5 des petits déjeuners Paléo 

Régime paléo menu

Et le reste de la journée, qu’est-ce que l’on mange ? 

Pour le matin, le petit déjeuner Paléo, nous l’avons vu plus haut, pour le midi, le repas s’articule souvent autour de protéines animales, de graisses (végétales ou animales) et de légumes ! 

Voici ainsi quelques recettes de déjeuner Paléo 

Et pour le dîner, qu’est-ce que l’on mange quand on est Paléo ? 

Voici quelques recettes de dîner Paléo 

Conclusion 

Le régime Paléo, comme nous l’avons vu n’est pas du tout un régime à la mode, au contraire c’est plutôt le plus vieux régime du monde ! Pourquoi on en parle ces dernières années ? Tout simplement grâce aux observations du scientifique Loren Cordain. 

En effet, ce scientifique a découvert que les tribus modernes chasseurs cueilleurs, vivant dans les mêmes conditions que nos ancêtres, avaient un style de vie et une alimentation drastiquement différente de celle que nous avons aujourd’hui dans les pays industrialisés. 

Mais ce n’est pas tout, il a également remarqué quelque chose d’extra-ordinaire : ces populations ne souffraient d’aucune des pathologies que l’on a aujourd’hui : 

  • Pas de diabète
  • Pas de maladie cardiovasculaire
  • Pas de problème de peau
  • Pas de surpoids
  • Pas d’obésité 
  • Pas de maladies inflammatoires 
  • Pas de maladies auto-immunes 

De ces observations sont nés les premiers ouvrages sur le régime Paléo notamment celui de Mark Sisson : Modèle Paléo, puis celui de Loren Cordain lui-même : Paleo diet. 

Par la suite, l’intérêt du paléo n’a fait que grandir pour être par la suite popularisé par le Dr. Sarah Ballantyne (la personne qui a contribué le plus à populariser le protocole AIP, c’est-à-dire une version alimentaire du régime Paléo dont le but est d’atténuer les symptômes des maladies auto-immunes). 

En France, plusieurs livres sont disponibles notamment : 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Marina

Marina

Je suis une passionnée. Beaucoup de choses me passionnent, mais j'ai un attrait particulier concernant la manière de mener un mode de vie sain. C'est tout naturellement que je me suis focalisée sur le régime paléo, alimentation saine pour laquelle je vous dédie mes connaissances.

Ces articles pourraient vous intéresser :

2 réponses

  1. Cet article est excellent, clair, concis et détaillé en même temps et irradie de fluidité ! Merci pour cette passion transmise !
    Iwä

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux livres

indispensables

pour débuter le paléo