Est-ce que c’est paléo?

Une des toutes premières questions que l’on se pose lorsque l’on se met au paléo est:

Est-ce que c’est paléo?

Bien que l’alimentation paléo se base sur l’alimentation de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, les aliments d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes. Tout de même, on peut s’inspirer de leur menu pour trouver les aliments disponibles aujourd’hui qui remplissent les critères suivants:

  • Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs avaient accès à quelque chose d’équivalent
    • exemples: de la viande, des oeufs, du poisson, des noix ou des baies
  • L’aliment n’a pas de liste d’ingrédients ou ne compte qu’un seul ingrédient
    • exemples: le brocoli, les sardines, l’huile d’olive, le beurre ou la courge d’hiver
  • Vous pouvez facilement prononcer tous les ingrédients sans faire un cours de chimie
    • exemples: de la saucisse sans gluten, de l’eau de coco, du kombucha, du chocolat noir
  • Vous pourriez chasser, pêcher, cueillir ou faire pousser l’aliment en question
    • exemples: le bison, le saumon, les oeufs, les avocats ou les patates douces

Vous voyez que ce n’ait pas si difficile que ça!

Capture

Cliquez ici pour télécharger le pdf gratuit!

Pour vous aider à éclaircir quels aliments sont paléo, voici une liste assez complète de ce qui est paléo (colonne verte). La colonne jaune vous donne une liste d’ingrédients qui sont paléo mais qui sont un peu plus transformés… il est préférable de les consommer de façon plus occasionnelle. Finalement, la colonne rouge liste les aliments qui ne sont PAS paléo.

Capture

PrintL’assiette paléo

Cliquez sur l’image de l’assiette paléo pour apprendre à combiner les différents aliments paléo afin de créer un repas paléo équilibré.

pyramide paléola pyramide paléo

Cliquez sur l’image à la gauche pour voir ma version de la pyramide alimentaire paléo.

Notes importantes:

  • Les viandes, les œufs et les gras animaux devraient idéalement provenir d’animaux en liberté, de pâturage et/ou biologique pour éviter les OGMs.
  • Le poisson et les fruits de mer devraient idéalement provenir de pêche durable à l’état sauvage.
  • Les légumes, les fruits, les épices, les herbes et les produits à base de noix de coco devraient idéalement être biologiques pour réduire son exposition aux pesticides.
LogoPDF

Cliquez ici pour télécharger le pdf gratuit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s